Dernière Cène à Glasgow pour Birtwistle

Par Laurent Bury | mar 10 Janvier 2017 | Imprimer

Ce samedi 14 janvier, à Glasgow, on donnera The Last Supper (« La Cène ») de Sir Harrison Birtwistle. Si le compositeur britannique, qui fêtera cette année ses 83 ans, a désormais droit de cité dans les cadres les plus prestigieux (The Minotaur a été monté à Covent Garden et au festival de Salzbourg), son opéra d’inspiration chrétienne, sur un livret en anglais et en latin, reste une extrême rareté : créé par Daniel Barenboïm au Staatsoper de Berlin en 2000, on a pu ensuite le voir à Glyndebourne en 2001, et à Milan en septembre 2008. Sous la baguette de Martyn Brabbins, le nouveau directeur musical de l’English National Opera, il sera donné dans une version semi-scénique et gratuite. Radieux interprète de l'Oratorio de Noël à Baden-Baden, Roderick Williams sera le Christ, tandis que John Daszak incarnera Judas. Aux interprètes masculins de Jésus (baryton) et des douze apôtres (deux contre-ténors, cinq ténors, deux barytons, trois basses), Birtwistle a ajouté une voix féminine chargée de commenter l’action, « the Ghost » (l’Esprit), peut-être pour éviter que les chanteurs soient treize en scène, ce qui pourrait effrayer les superstitieux autant que la perspective d’être treize à table.