Marie-Nicole Lemieux, Cassandre est venue

Par Christophe Rizoud | dim 16 Avril 2017 | Imprimer

« Que vienne une Cassandre, que vienne une Didon… » : Si l’on en croit les réseaux sociaux, le vœu formulé par Hector Berlioz alors qu’il composait Les Troyens semble avoir été exaucé hier soir, samedi 15 avril, à Strasbourg. Du moins en ce qui concerne la princesse troyenne chantée par Marie-Nicole Lemieux, l’heure tardive de fin de représentation ayant rendu moins nombreux les avis sur l’interprétation de la reine carthaginoise par Joyce DiDonato. « Incandescente et poignante Cassandre de Marie-Nicole Lemieux », commentait sur Twitter la journaliste culture de La Croix, Emmanuelle Giuliani, à la fin de la première partie. Commentaire parmi de nombreux autres, tous unanimes pour souligner la performance réalisée par la mezzo-soprano canadienne dans cette version de concert du chef d’œuvre de Berlioz servie par une distribution exceptionnelle. Prochaine et dernière représentation, demain, lundi 17 avril à 15h. Compte rendu détaillé en ligne le lendemain matin, sauf contretemps.