Logo
:
DVD : Richard WAGNER, Parsifal (Sony Classical)
Que Jonas Kaufmann ne soit pas un barbu rondouillard ajoute à la vraisemblance de son Parsifal
SPECTACLE : Richard STRAUSS, Salome - Zurich
Nina Stemme réussit l’exploit de captiver de bout en bout... Elle donne tout...
CD : Anja Harteros, Bella Voce (RCA)
Une exceptionnelle musicienne aux moyens extraordinaires...
SPECTACLE : Richard WAGNER, Tristan und Isolde - Paris
La fascination qu’exerce cette production est de l’ordre de l’hypnose
LIVRES : Mozart et la France, de l'enfant prodige au génie (Symétrie)
Un ouvrage qui a sa place dans la bibliothèque de tout mélomane curieux
2014-04-02
 
Impures passions (Sylvain Fort)
Régulièrement, je reçois des lettres enthousiastes de jeunes gens transportés par leur découverte de l’art lyrique. Alors que des croûtes de lait sont encore plaquées à leurs tempes – au moment où des fils d’argent, hélas, ornent les nôtres -, ils savent déjà tout des cent quatre-vingt sept enregistrements studio de « Don Giovanni », et seraient prêts à faire passer un mauvais quart d’heure à Renata Tebaldi par amour de Maria Callas, si la rivalité des deux vestales ne se résumait désormais à un concours de vers de terre encore imprégnés d’un peu de
Chanel n°5. Ces jeunes gens m’écrivent directement chez Forum Opéra. L’adresse des quartiers généraux, tenue secrète depuis qu’une célèbre chanteuse dévasta les thuyas du parc au volant de son Hummer lancé à pleine allure, leur est certainement vendue à prix d’or par des rédacteurs à la retraite. Le titre d’Excellence dont ils m’affublent me fait sourire (on dit : Maître, tout simplement). Pleins de passion, ils espèrent embrasser une carrière au sein du monde lyrique, malgré leur absence complète de talent musical. C’est touchant. Est-il des adolescents qui rêvent de faire carrière
dans le ski sans avoir jamais descendu une piste bleue ? Peut-être. Après tout, Gérard Holtz n’a pas le permis de conduire. Certains se montrent pragmatiques, et désirent fort entrer dans l’administration d’un théâtre. Nous ne les en dissuadons pas, mais leur recommandons de consacrer moins de temps à la musique, et davantage à frayer dans des soirées-débats mornes et vaines, la carte du parti ou du syndicat en poche, et d’y faire entendre leur voix grêle sur les grands thèmes transverses de la culture et de l’éducation des masses. D’autres souhaitent découvrir des talents et les porter au pinacle de la
gloire. Nous les adressons alors au DRH de Carrefour, où ils apprendront plus sûrement que dans n’importe quel autre cadre les techniques de la promotion ménagère. D’autres enfin caressent comme seul rêve de guider le peuple des amateurs en signant de leur nom de définitives chroniques et de se faire craindre du tout-lyrique par des traits acides autant que vrais. Les propositions qui nous sont faites pour ajouter leur nom à la liste des rédacteurs de Forum Opéra feraient rougir de gêne le dernier satrape de Babylone. Il m’arrive alors de déléguer les entretiens de recrutement aux plus esseulés de nos cadr
2014-04-14
Gloire immortelle de nos aïeux
Dans ce dossier, nous donnons la parole aux grandes voix du XXe siècle. Après Renée Doria, c'est  au tour de Cheryl Studer de nous parler à coeur ouvert.
Lire le dossier >
2014-04-21
Dietrich Henschel : « Les opéras d’aujourd’hui ne sont pas condamnés à être des créations sans lendemain »
Du 2 au 17 mai, Dietrich Henschel tiendra le rôle principal dans Doctor Atomic, donné en création française par l’Opéra national du Rhin. C’est l’occasion de revenir sur quelques aspects marquants de sa carrière, à travers l’interview qu’il nous a accordée entre deux répétitions.
Lire l'article >
2014-04-14
Cheryl Studer : « J'ai assez rapidement découvert que Richard Strauss était le plus adapté à ma voix. »
Nouvelle rencontre avec une grande voix du XXe siècle. Soprano américaine chérie des studios d’enregistrement dans les années 1990, Cheryl Studer a embrassé tous les répertoires – ou presque – et chanté des rôles aussi différents que Semiramide, Marguerite (Faust de Gounod) ou Salome.
Lire l'article >
OPERAS RECITALS CONCERTS
« Guerrier sans gloire, Amant sans espérance »
Tancrède (Campra, Scheebeli - Avignon)
Privés de désert
Manon Lescaut (Puccini, Rattle - Baden Baden)
Sexe, mensonge et vidéo
Le Château de Barbe-Bleue / Winterreise (Bartok / Schubert, Brabbins - Gand)
Une perle dans un écrin vide
Salome (Strauss, Altinoglu - Zürich)
Viva il Palazzetto !
Le Dilettante d'Avignon (Halévy, Piquemal - Avignon)
Pour l'histoire
Tristan und Isolde (Wagner, Jordan - paris)
Le secret retrouvé
Les Pigeons d'argile (Hurel, Ceccherini, Clément - Toulouse)
La Petite Maison dans la prairie
Kitège (Rimski-Korsakov, Pons, Tcherniakov - Barcelone)
Retable moderne pour rituel ancien
Curlew River (Britten, Woodbridge, Py - Lyon)
Offenbach redescend sur terre
Le Voyage dans la lune (Offenbach, Trottein - Clermond-Ferrand)
DISQUES - DVDS - LIVRES
Non laetatus sum
Vespro della Beata Vergine (Monteverdi, Alarcon - Ambronay)
Le Graal nouveau est arrivé
Parsifal (Wagner, Gatti - Sony)
Ne soyons pas vache avec Kiri
Kiri Te Kanawa - The Classics Album (Decca)
La vengeuse masquée
La Stellidaura vendicante (Provenzale, De Marchi - Deutsche Harmonia Mundi)
Anja Harteros et Mozart, on adore !
Bella Voce (Anja Harteros, Steinberg - RCA)
Renée persiste et signe
Lucrezia Borgia (Donizetti, Frizza - EuroArts)
Rossini hissé à la hauteur de Verdi
Otello (Rossini, Tang - Decca)
Comment Mozart est devenu un saint
Mozart et la France (Gribenski et Taïeb - Symétrie)
Félicien aussi
Mélodies (David, Christoyannis - Aparté)
C'est du belge
Guillaume Tell (Grétry, Scimone - Musique en Wallonie)
Croisées : Roselyne Bachelot & Karine Deshayes
2014-03-31
Roselyne Bachelot et Karine Deshayes sont les invitées de notre nouvelle formule de Croisées en direct
Hommage à Gérard Mortier
2014-03-24
Plutôt que d'analyser déjà la vie touffue de ce personnage admiré et controversé, nous avons voulu donner la parole aux artistes et aux administrateurs qui l'ont bien connu.
VIDEOS

RSS Newsfeed