Rousset, Christophe

Christophe Rousset : « C'est la mode, que voulez-vous ? »

A Paris, c’est l’événement baroque de cette fin de saison: le Théâtre des Champs-Élysées accueille une nouvelle production de La Calisto, confiée à Macha Makaïeff et à Christophe Rousset.
Interview - Christophe Rousset - 21/04/2010

« Ah qu’elle est comique ! Ah qu’elle est belle ! »

Peut-on seulement imaginer le ballet bouffon de Rameau exécuté par des chanteurs figés en rang d’oignons, derrière leurs pupitres, le nez dans la partition ? La plus bondissante des comédies lyriques...
Platée - Rameau - Christophe Rousset, Emiliano Gonzalez Toro, Cyril Auvity, Judith Van Wanroij - Bruxelles (Bozar) - 01/04/2010 -
3

Oh, happy days !

Difficile de monter une nouvelle Platée après la célèbre production de Marc Minkowski/Laurent Pelly, reprise un peu partout en France puis enregistrée : elle a marqué les esprits. La gageure est...
Platée - Rameau - Christophe Rousset, Mariame Clément, Emiliano Gonzalez Toro, Salomé Haller - Strasbourg - 12/03/2010 -
4

Sans théâtre ce soir

Une salle Pleyel bondée a accueilli avec beaucoup de ferveur cette version de concert du King Arthur de Purcell, dirigée de main de maître par Christophe Rousset à la tête de ses Talens Lyriques et d...
King Arthur - Purcell - Christophe Rousset, Judith Van Wanroij, Céline Scheen, Pascal Bertin - Paris (Pleyel) - 23/01/2010 -
2

Re-Joyce greatly…

Bel opus pour Joyce DiDonato, signant ici son premier véritable récital studio. Le présent disque concrétise bien des utilités pour la cantatrice américaine. Judicieuse carte de visite, passage...
Furore - Haendel - Joyce DiDonato, Christophe Rousset - Virgin - CD - 31/01/2009 -
3

Grosse colère

Son concert en avril 2007 à Gaveau fait partie de la légende. Joyce DiDonato y déployait des prodiges d’interprétation devant une salle hélas à moitié vide. Les absents ont toujours tort ; les...
Furore! - Haendel - Joyce DiDonato, Christophe Rousset - Paris (Pleyel) - 09/12/2008 -
3

Un anniversaire décevant

Ce que l’on aime dans Cosi, c’est le poids que les notes donnent aux mots, la manière dont Mozart relève la sauce mitonnée par Da Ponte, la douce amertume de la comédie, la chair 
Cosi fan tutte - Mozart - Christophe Rousset, Judith Van Wanroij, Edwin Crossley-Mercer - Aix-en-Provence - 06/07/2008 -
2

Pages

S'abonner à Rousset, Christophe