Florilège brumeux d’airs d’opéras aux Invalides

Par Christophe Rizoud | mer 17 Décembre 2014 | Imprimer

Le 3 octobre dernier, le musée de l’Armée inaugurait avec le Requiem de Mozart une nouvelle saison musicale – la 20e – au sein de laquelle, grâce au soutien du CIC, l’art lyrique occupe une large place. Pour preuve, les récitals de Karine Deshayes, de Stanislas de Barbeyrac, une schubertiade célébrée par Karen Vourc’h et Tomas Dolié, ou encore ce florilèges d’airs d’opéras proposé hier, 16 décembre, dans la Cathédrale Saint-Louis des Invalides. Drôle d’endroit pour un concert lyrique : l’acoustique, diffuse, empêche les voix de se projeter avec netteté et le quatuor d’instrumentistes réunis pour l’occasion – Antoine Pierlot (violoncelle), Stéphanie-Marie Degand (violon), Florent Héau (clarinette) et Laure Favre-Kahn (piano) – s'avère encore moins avantagé que les chanteurs. C’est donc dans une purée de pois sonore que certaines des plus belles pages du répertoire ont été interprétées par des artistes dont il est en toute logique difficile d’apprécier l’ensemble des qualités.

Alexandre Duhamel, souffrant, a dû se contenter  de jouer les utilités chaque fois que sa présence était impérative, à savoir les trios de Cosi et de L’elisir d’amore. Intrépide, Philippe Do ose sans démériter rien moins que l’air de Cavaradossi ou le grand duo du Bal masqué, bien que sa couleur vocale semble davantage le prédisposer au répertoire français qu’italien. Katarina Jovanovic peut compter sur un registre médian d'acier pour faire de « Vissi d’arte » un des meilleurs moments de la soirée. Fiordiligi expose en revanche le manque d’agilité et la faiblesse des extrêmes, graves et aigus. Avec Despina, Adina et « Les Filles de Cadix », Magali Léger ne s’aventure pas hors des sentiers qui sont les siens. Grand bien lui fait. Malgré l’écho, son soprano vif-argent nous a paru avoir retrouvé l'éclat cristallin qui longtemps fut le sien. Le brindisi de La traviata, repris deux fois, a tenté de dissiper l’inévitable frustration sonore. Prochain rendez-vous lyrique, le 12 janvier prochain, avec Cyrille Dubois non pas dans la Cathédrale mais dans le Grand Salon. L’acoustique y est heureusement plus favorable. (plus d'informations)

 

VOUS AIMEZ NOUS LIRE…

… vous pouvez nous épauler. Depuis sa création en 1999, forumopera.com est un magazine en ligne gratuit et tient à le rester. L’information que nous délivrons quotidiennement a pour objectif premier de promouvoir l’opéra auprès du plus grand nombre. La rendre payante en limiterait l'accès, a contrario de cet objectif. Nous nous y refusons. Aujourd’hui, nous tenons à réserver nos rares espaces publicitaires à des opérateurs culturels qualitatifs. Notre taux d’audience, lui, est en hausse régulière avoisinant les 160.000 lecteurs par mois. Pour nous permettre de nouveaux développements, de nouvelles audaces – bref, un site encore plus axé vers les désirs de ses lecteurs – votre soutien est nécessaire. Si vous aimez Forumopera.com, n’hésitez pas à faire un don, même modeste.