Le Petit Faust d'Hervé, en janvier au Théâtre Déjazet

Par Laurent Bury | ven 20 Décembre 2013 | Imprimer
-
Nous vous le disions récemment, Florimond Ronger, plus connu sous le nom d’Hervé, est très fêté cet hiver, avec la sortie de Chilpéric en DVD et la reprise du Petit Faust. Cette excellente initiative, on la doit à la Compagnie des Frivolités Parisiennes, qui avait en janvier 2013 ressuscité L’Ambassadrice de Scribe. Créé en 1869, Le Petit Faust connut un très vif succès aux Folies-Dramatiques, alors que le Faust de Gounod était repris en version opéra, sans dialogues parlés, à la salle Le Peletier. Evidemment, le « grand » Faust est parodié par le petit, un peu dans la musique (quelques brèves citations du chœur des soldats, de la rencontre des deux protagonistes, ou de la ballade du roi de Thulé), mais surtout dans l’esprit. Faust devient ici un directeur de pensionnat auquel Valentin confie sa sœur avant de partir se battre. Un Méphisto à voix de mezzo vient tenter le vieux docteur épris de son élève. Faust et Marguerite se marient à la fin du deuxième acte mais tout le monde se retrouve en enfer à la fin. Malgré quelques moments d’une absurdité réjouissante (quand le spectre de Valentin vient hanter les jeunes mariés, sa tête apparaît dans une soupière), les facéties du texte paraissent un peu lourdes et la résurrection d’Hervé risque de prendre encore du temps. Dommage pour l’excellent Méphisto de Sandrine Buendia, admirée dans ses différentes prestations en tant que membre de l’Académie de l’Opéra-Comique, qui est l’âme de ce spectacle. [Laurent Bury]
Le Petit Faust, d'Hervé, par la Compagnie des Frivolités Parisiennes, mise en scène Rémi Préchac, direction Julien Leroy, du 17 au 26 janvier 2014, renseignements


 

VOUS AIMEZ NOUS LIRE…

… vous pouvez nous épauler. Depuis sa création en 1999, forumopera.com est un magazine en ligne gratuit et tient à le rester. L’information que nous délivrons quotidiennement a pour objectif premier de promouvoir l’opéra auprès du plus grand nombre. La rendre payante en limiterait l'accès, a contrario de cet objectif. Nous nous y refusons. Aujourd’hui, nous tenons à réserver nos rares espaces publicitaires à des opérateurs culturels qualitatifs. Notre taux d’audience, lui, est en hausse régulière avoisinant les 160.000 lecteurs par mois. Pour nous permettre de nouveaux développements, de nouvelles audaces – bref, un site encore plus axé vers les désirs de ses lecteurs – votre soutien est nécessaire. Si vous aimez Forumopera.com, n’hésitez pas à faire un don, même modeste.

Partager

Auteur