Dossiers

Par les hautes fenêtres resplendissent les colonnes du Panthéon, éblouissantes au soleil d’hiver. Roberto Alagna est assis là, souriant, chaleureux. Le journaliste consciencieux affecte en ces circonstances une décontraction de commande. Ne pas s’y tromper : on ne reçoit pas sans quelque ébranlement un artiste que l’on a passé des heures entières à écouter, regarder, détailler...
Si l'ère baroque et les rossiniens ont connu leur révolution stylistique, l'Opéra Comique est resté en bord de route. Bilan d'un genre.
Lorsqu'on assiste à deux productions différentes des Contes d'Hoffmann ou qu'on en écoute plusieurs enregistrements, on n'entend jamais tout à fait la même musique. Cela est dû en premier lieu aux nombreux problèmes que le compositeur a rencontrés 
Synopsis, étude détaillée, discographie... Tout sur les Mamelles de Tirésias !
Maurice Ravel en 9 points : biographie, Ravel et le prix de Rome, les opéras (L'heure espagnole, L'enfant et les sortilèges), les mélodies, interview de François Leroux
Britten n’a eu de cesse, tout au long de sa carrière créative, d’explorer les infinies possibilités dramatiques et expressives du genre opéra, notamment en revisitant l’effectif orchestral, en une quête qui trouve un aboutissement particulièrement admirable dans l’un de ses opéras de chambre, et l’une de ses œuvres sans doute les plus singulières : The Turn of the Screw.
Hommage à Bellini à l'occasion du bicentenaire de sa naissance, le 3 novembre 1801.  Deux-cents ans après sa naissance, Vincenzo Bellini se porte bien dans le coeur des passionnés d'opéra et dans celui des maisons d'art lyrique. Son étoile brille haut au firmament du répertoire international ! Cet anniversaire est une belle occasion de tenter d'approfondir sa connaissance et la place qui lui revient au sein de l'opéra italien et de l'opéra tout court !
En commémoration du bicentenaire de sa disparition, hommage à Domenico, Cimarosa. Le destin fit naître Domenico Cimarosa le 17 décembre 1749 à Aversa, petite ville aux portes de Naples dans laquelle avait déjà vu le jour en 1714, un autre compositeur estimé : Niccolò Jommelli (1714-74). On n’est pas certain de la date du transfert de la famille Cimarosa à Naples, mais une chose est sûre, Domenico était encore enfant.

Pages

S'abonner à Dossiers