Matt Kukes, Opera Sublima

Par Christophe Rizoud | dim 28 Août 2011 | Imprimer
Quelque part entre Pavarotti et Kimera, « Opera Sublima » aligne, sur une mélodie indigente trempée dans la sauce électro par Matt Kukes, les noms des compositeurs italiens d’opéras et de leurs œuvres. Selon la façon dont on veut voir le verre – à moitié vide ou à moitié plein – on déplorera l’image ringarde qui colle aujourd’hui aux basques de l’opéra ou l’on se réjouira de la vitalité d’un genre qui, quatre siècles après sa création, continue de faire chanter la planète. Christophe Rizoud
---
 
 

 

VOUS AIMEZ NOUS LIRE…

… vous pouvez nous épauler. Depuis sa création en 1999, forumopera.com est un magazine en ligne gratuit et tient à le rester. L’information que nous délivrons quotidiennement a pour objectif premier de promouvoir l’opéra auprès du plus grand nombre. La rendre payante en limiterait l'accès, a contrario de cet objectif. Nous nous y refusons. Aujourd’hui, nous tenons à réserver nos rares espaces publicitaires à des opérateurs culturels qualitatifs. Notre taux d’audience, lui, est en hausse régulière avoisinant les 160.000 lecteurs par mois. Pour nous permettre de nouveaux développements, de nouvelles audaces – bref, un site encore plus axé vers les désirs de ses lecteurs – votre soutien est nécessaire. Si vous aimez Forumopera.com, n’hésitez pas à faire un don, même modeste.

Partager