Philip Langridge

Par Clément Taillia | dim 14 Mars 2010 | Imprimer
Né en 1939, compagnon de la non moins attachante Ann Murray, Philip Langridge était l'un des plus emblématiques ténors britanniques. Timbre clair mais généreux, jamais avili par les sons nasillards et pointus qui caractérisent trop souvent ce type de voix, son éclectisme et sa curiosité, qui l'ont menés avec bonheur des rôles mozartiens aux oeuvres de Britten, sans oublier le baroque (vous n'avez pas oublié l'incontournable équipe menée tambour battant par Gardiner, dans une version de référence des Boréades ramistes ? Il en est !), lui ont assuré une grande place dans le coeur des mélomanes. L'âge n'avait pas de prise sur sa passion, ni sur son talent : ces dernières années, on pu le voir en Loge, ou en étonnante Sorcière dans Hänsel und Gretel, de Humperdinck. Mais c'est aussi et surtout le rôle de Titus qui lui aura fait révéler toute l'étendue de son talent.   Clément Taillia
 
---
 

 

VOUS AIMEZ NOUS LIRE…

… vous pouvez nous épauler. Depuis sa création en 1999, forumopera.com est un magazine en ligne gratuit et tient à le rester. L’information que nous délivrons quotidiennement a pour objectif premier de promouvoir l’opéra auprès du plus grand nombre. La rendre payante en limiterait l'accès, a contrario de cet objectif. Nous nous y refusons. Aujourd’hui, nous tenons à réserver nos rares espaces publicitaires à des opérateurs culturels qualitatifs. Notre taux d’audience, lui, est en hausse régulière avoisinant les 160.000 lecteurs par mois. Pour nous permettre de nouveaux développements, de nouvelles audaces – bref, un site encore plus axé vers les désirs de ses lecteurs – votre soutien est nécessaire. Si vous aimez Forumopera.com, n’hésitez pas à faire un don, même modeste.

Partager