Un jour, une création : 27 octobre 1827, Bellini à l’abordage de la Scala

Par Cédric Manuel | ven 27 Octobre 2017 | Imprimer

Avec son Bianca et Fernando (ou Gernando, comme on voudra) napolitain, au printemps 1826, Bellini avait conquis à la fois le public et les impresarii. Si bien que le fameux Domenico Barbaja, qui travaillait pour la Scala, lui commande illico un nouvel opéra pour la scène milanaise. Le livret, confié à l’incontournable Romani, est directement inspiré par une pièce créée peu de temps auparavant à Paris, Bertram ou le Pirate, du baron Isidore Taylor, qui allait bientôt devenir administrateur général de la Comédie-Française. Lui-même n’était pas allé chercher bien loin, et avait en fait adapté une autre pièce qui avait fait grand bruit à Londres 10 ans plus tôt, Bertram or the Castle of Saint Aldobrand de Charles Robert Maturin. C’est la première collaboration entre Bellini et Romani. On sait ce qui suivra : tous les livrets successifs des œuvres de Bellini, à l’exception des Puritains,  seront tricotés par le librettiste gênois.

L’ adaptation de la pièce initiale, devenue l'opéra seria Il Pirata, change plusieurs éléments du drame, mais peu importe. Pour l’événement, la Scala aligne rien moins que des stars : Rubini, Tamburini, Méric-Lalande… Bellini adore Rubini, qu’il appelle « son ange ». La musique de Bellini et le talent de ses interprètes emportent tout sur leur passage. La création est un triomphe : « L’air d’entrée de Rubini fit fureur. Je me suis levé bien dix fois pour remercier le public. Après la scène et le duetto de Rubini et Lalande, le public criait comme un fou et il faisait un vacarme d’enfer », écrit Bellini peu après.

L’œuvre connaîtra quelques éclipses, avant d’être ressuscitée, surtout par la Callas, au milieu du siècle dernier. Mais lorsqu’on parle d’Il Pirata et du rôle d’Imogène, c’est tout autant à Montserrat Caballé que l’on pense. Voici d’ailleurs un document rare, tiré des archives de l’INA : le récital donné à Pleyel le 15 octobre 1966, retransmis par l’ORTF avec l’orchestre éponyme dirigé par Carlo Felice Cillario, avec lequel elle allait enregistrer quelques années plus tard une Norma qui ferait date. Ce n’est qu’un extrait de la scène finale et il manque le chœur, mais c’est tout à fait passionnant. 

 

VOUS AIMEZ NOUS LIRE…

… vous pouvez nous épauler. Depuis sa création en 1999, forumopera.com est un magazine en ligne gratuit et tient à le rester. L’information que nous délivrons quotidiennement a pour objectif premier de promouvoir l’opéra auprès du plus grand nombre. La rendre payante en limiterait l'accès, a contrario de cet objectif. Nous nous y refusons. Aujourd’hui, nous tenons à réserver nos rares espaces publicitaires à des opérateurs culturels qualitatifs. Notre taux d’audience, lui, est en hausse régulière avoisinant les 160.000 lecteurs par mois. Pour nous permettre de nouveaux développements, de nouvelles audaces – bref, un site encore plus axé vers les désirs de ses lecteurs – votre soutien est nécessaire. Si vous aimez Forumopera.com, n’hésitez pas à faire un don, même modeste.

Partager

Lohengrin - Wagner - Alain Altinoglu, Olivier Py - Bruxelles (La Monnaie) - 23/04/2018 -
2
The Beggar's Opera - Gay - William Christie, Robert Carsen - Paris (Bouffes du Nord) - 23/04/2018 -
3
Così fan tutte - Mozart - David Robertson, Phelim McDermott - New York - 19/04/2018 -
2
Cendrillon - Massenet - Bertrand de Billy, Laurent Pelly - New York - 17/04/2018 -
2
Luisa Miller - Verdi - Bertrand de Billy, Elijjah Moshinsky - New York - 14/04/2018 -
3
A Midsummer Night's Dream - Britten - Benjamin Pionnier, Jacques Vincey - Tours - 13/04/2018 -
2
Le nozze di Figaro - Mozart - Emilio Sagi, Christophe Rousset - Liège - 12/04/2018 -
3
Lucia di Lammermoor - Donizetti - Mary Zimmerman, Roberto Abbado - New York - 12/04/2018 -
3