C  R  I  T  I  Q  U  E  S
 
...
[ Historique des critiques CD, DVD]  [ Index des critiques CD, DVD ]
...
......


Ramon Vargas

Verdi Arias

(RCA  74321 79603 - 2)


Après les médiocres récitals d'Andrea Bocelli (Philips) et de José Cura (Erato) consacrés à Verdi et avant l'anthologie qu'a enregistrée Placido Domingo chez DGG, Ramon Vargas nous propose ici un panorama bien plus intéressant et qui n'est pas sans nous rappeler l'originalité du récital qu'avaient gravé Luciano Pavarotti et Claudio Abbado pour CBS. Ici le programme retenu, s'il conserve quelques pages célèbres de ténor (Ernani, Macbeth, Luisa Miller, Rigoletto, Il Trovatore), sort tout de même des sentiers battus (I Due Foscari, Alzira, Attila, I Masnadieri, Jérusalem, Les Vêpres siciliennes). L'art du chanteur est ici, à plus d'une reprise, très supérieur à ce que Pavarotti offrait dans son récital; en effet quand le ténor italien affadit son timbre en guise de nuances, Vargas, lui, sait diminuer l'intensité de ses notes sans jamais décolorer sa voix. Le timbre de Vargas s'est considérablement corsé depuis ses débuts rossiniens et son enregistrement de La Favorite en témoignait déjà; la ligne de chant est suprêmement tenue, la tessiture maîtrisée sans aucun effort apparent, le style impeccable. C'est tout juste si on est tenté de lui reprocher un léger manque de fougue si nécessaire à ces pages qui, pour la plupart, sont de la première période Verdi! MaisÍ n'est pas Corelli qui veut! Edoardo Müller, chef trop souvent sous-estimé et qui pourtant pourrait en remontrer à plus d'un, apporte à Vargas un soutien orchestral de grande qualité!

Jeter Bocelli et Cura à la poubelle et acquérir Vargas: voilà qui est rendre service à Verdi! 
  


Jérôme Royer



Commander ce CD sur  Amazon.fr
Ramon%20Vargas%20-%20Verdi%20Arias<" target="_blank">

[ Sommaire de la Revue ] [ haut de page ]