L'ai-je bien descendu ? Dix sauts de la mort de Tosca

Par Jean Michel Pennetier | jeu 13 Janvier 2022 | Imprimer

En 1905, Sarah Bernhardt interprète Tosca, la pièce de Victorien Sardou, au Théâtre lyrique de Rio de Janeiro. C'est la dernière représentation et, ce soir-là, les machinistes ont oublié de mettre les protections destinées à recevoir l'interprète à l'issue de son grand saut. Sarah, qui a dépassé la soixantaine, se blesse sérieusement. Au lieu de se soigner et de prendre du repos, elle part poursuivre sa tournée aux Etats-Unis. Sa jambe la fera dès lors toujours souffrir, au point qu'elle devra se résoudre à son amputation dix ans plus tard. Ceci pour dire que le rôle n'est pas sans risque et, pour son adaptation lyrique, que ces risques ne sont pas uniquement vocaux.


Latonia Moore, renversante

1. En 1992, Catherine Malfitano accéde à la célébrité planétaire avec une retransmission en direct et en Mondovision de Tosca, filmée sur les divers lieux de l'action aux heures du drame, et aux côtés de Placido Domingo, dans une production d'Andrea Andermann. La version amstellodamoise ci-dessus est nettement plus stylisée : le soprano américain y réalise sans doute l'un des plus beaux sauts qui soient.

Accès direct ici pour les plus pressés, et vidéo complète ci-dessous (même principe dans la suite).

2. Vingt-sept ans plus tard, Catherine Malfitano est toujours aussi dramatiquement « sobre » quoique muette. « Comme c'est long » s'exclame Angel Blue (accès direct).

3. Le 7 décembre 2019, Riccardo Chailly proposait pour l'ouverture de la Scala une Tosca dans sa version originale : plus longue sera la chute, plus spectaculaire sera le saut, même si une figurante remplace Anna Netrebko ! (accès direct)

4. En cherchant le chemin des remparts, Daniela Dessi est tombée dans la cave (accès direct). Avec Dessi, on mettrait Tosca en bouteille.

5. En 2001, Benoît Jacquot réunit trois stars lyriques, Angela Gheorghiu, Roberto Alagna et Ruggero Raimondi pour une version filmée de Tosca. La bande sonore est enregistrée à Londres, dans les studios d'Abbey Road (comme les Beatles), le film est tourné à Cologne et à Rome (l'éloignement n'est visiblement pas propice à la bonne synchronisation du mouvement des lèvres...). Quelle drôle d'idée a bien pu passer par la tête du réalisateur pour saboter à ce point le finale en le privant de son indispensable émotion mélodramatique ? Bref, un finale qui tombe à plat (accès direct).

6. Montserrat Caballé était davantage réputée pour ses sauts d'octave que ses sauts dans le vide. Dans cette vidéo des années 80, avec sous-titrage gravé au burin, elle nous fait quand même l'honneur de monter quelques marches d'un escalier avant de disparaitre mystérieusement (accès direct).

7. Dans ses dernières apparitions dans le rôle, la diva catalane  se contentait de quitter la scène d'un pas de sénatrice, en se dirigeant gentiment vers le côté cour où le côté jardin (accès direct), suivant l'endroit où son époux, Barnabé, avait planqué les chouquettes.

8. Croiser une fille à poil au sommet du Château Saint-Ange ? Il en faudrait plus pour décontenancer l'impétueuse Sondra Radvanovsky  (accès direct) !

9. On a mis plusieurs jours à retrouver Maria Guleghina, perdue dans ce fatras (accès direct).

10. En conclusion, une bonne Tosca ne doit pas avoir un chat dans la gorge.

 

VOUS AIMEZ NOUS LIRE…

… vous pouvez nous épauler. Depuis sa création en 1999, forumopera.com est un magazine en ligne gratuit et tient à le rester. L’information que nous délivrons quotidiennement a pour objectif premier de promouvoir l’opéra auprès du plus grand nombre. La rendre payante en limiterait l'accès, a contrario de cet objectif. Nous nous y refusons. Aujourd’hui, nous tenons à réserver nos rares espaces publicitaires à des opérateurs culturels qualitatifs. Notre taux d’audience, lui, est en hausse régulière avoisinant les 160.000 lecteurs par mois. Pour nous permettre de nouveaux développements, de nouvelles audaces – bref, un site encore plus axé vers les désirs de ses lecteurs – votre soutien est nécessaire. Si vous aimez Forumopera.com, n’hésitez pas à faire un don, même modeste.