2000 abonnés sur Twitter !

Par Christophe Rizoud | lun 24 Juin 2013 | Imprimer

 
En mai 2011, nous ouvrions notre compte Twitter en complément de notre page Facebook. Petit à petit, à raison d’en moyenne 100 suiveurs supplémentaires par mois, nous venons de franchir le Cap du 2000e abonné. Parmi eux la plupart des institutions lyriques françaises et étrangères ainsi que plusieurs noms prestigieux dont nous respecterons l'anonymat (les plus curieux consulteront notre compte pour les découvrir) . Pourquoi nous suivre sur Twitter ?
  • Pour être informé instantanément de toute nouvelle publication (un tweet accompagne chaque mise en ligne d'article, quelle que soit la rubrique considérée : brèves, spectacles, actualités, CD, DVD, livre…),

  • pour surfer sur la crête de l’actualité lyrique,

  • pour nous communiquer vos réactions à chaud que nous partagerons le cas échéant avec nos autres abonnées,

  • pour participer, si le cœur vous en dit, aux discussions entre tweetos (l’une des dernières portait sur le fait qu’il fallait ne pas être français pour aimer Klaus Florian Vogt)

  • ...


Pour nous suivre, inscrivez-vous, si ce n'est déjà fait, sur http://twitter.com/ puis abonnez-vous à http://twitter.com/Forumopera (ce service est gratuit). [Christophe Rizoud]

 

VOUS AIMEZ NOUS LIRE…

… vous pouvez nous épauler. Depuis sa création en 1999, forumopera.com est un magazine en ligne gratuit et tient à le rester. L’information que nous délivrons quotidiennement a pour objectif premier de promouvoir l’opéra auprès du plus grand nombre. La rendre payante en limiterait l'accès, a contrario de cet objectif. Nous nous y refusons. Aujourd’hui, nous tenons à réserver nos rares espaces publicitaires à des opérateurs culturels qualitatifs. Notre taux d’audience, lui, est en hausse régulière avoisinant les 160.000 lecteurs par mois. Pour nous permettre de nouveaux développements, de nouvelles audaces – bref, un site encore plus axé vers les désirs de ses lecteurs – votre soutien est nécessaire. Si vous aimez Forumopera.com, n’hésitez pas à faire un don, même modeste.

Partager