2018-19 à l'ENO, saison féministe ?

Par Laurent Bury | mar 15 Mai 2018 | Imprimer

A l’heure où certains se sentent obligés de modifier la fin des opéras du répertoire afin qu’on ne puisse aucunement les soupçonner de complicité dans les violences faites aux femmes, celles-ci seront pourtant au cœur d’une œuvre nouvelle commandée par l’English National Opera, Jack the Ripper. Oui, Jack l’Eventreur, mais on nous promet que le tueur en série de Whitechapel n’apparaîtra jamais, le livret signé Emma Jenkins devant exclusivement donner la parole à ses victimes. Composé par Iain Bell, Jack the Ripper, sous-titré The Women of Whitechapel, verra se bousculer sur la scène quelques-unes des plus grandes gloires passées et présentes de l’ENO : Josephine Barstow, Marie McLaughlin, Lesley Garrett, Janis Kelly et Susan Bullock. Outre cette création, l’ENO proposera aussi, au cours de la saison 2018-19 une « relecture féminine radicale » de Salomé, par la metteuse en scène australienne Adena Jacobs. Autres nouveautés : Dido de Purcell – sans Aeneas, ça sonne tout de suite plus féministe –, La Veuve joyeuse, où l’on admet sans problème que le féminin l’emporte haut la main,Porgy and Bess – où c’est déjà moins sûr –, Noye's Fludde de Britten, où Noé fait bien embarquer un mâle et une femelle de chaque espèce dans son arche, et une version scénique du War Requiem du même Britten, qui transcende probablement la problématique du féminin/masculin. Par ailleurs, plusieurs  spectacles seront dirigés en fosse par une chef d'orchestre (Valentina Peleggi, Kristiina Poska, Karen Kamensek). Plus d’informations sur le site de l’English National Opera.

 

VOUS AIMEZ NOUS LIRE…

… vous pouvez nous épauler. Depuis sa création en 1999, forumopera.com est un magazine en ligne gratuit et tient à le rester. L’information que nous délivrons quotidiennement a pour objectif premier de promouvoir l’opéra auprès du plus grand nombre. La rendre payante en limiterait l'accès, a contrario de cet objectif. Nous nous y refusons. Aujourd’hui, nous tenons à réserver nos rares espaces publicitaires à des opérateurs culturels qualitatifs. Notre taux d’audience, lui, est en hausse régulière avoisinant les 160.000 lecteurs par mois. Pour nous permettre de nouveaux développements, de nouvelles audaces – bref, un site encore plus axé vers les désirs de ses lecteurs – votre soutien est nécessaire. Si vous aimez Forumopera.com, n’hésitez pas à faire un don, même modeste.

Partager

Auteur