Baroque Gold, tout ce qui brille n’est pas or

Par Christophe Rizoud | mar 11 Juillet 2017 | Imprimer

La voix n’a que peu son mot à dire dans Baroque Gold, la nouvelle compilation Decca qui réunit en six CD cent pages extraites du répertoire baroque. Avec trois airs au compteur – « Dell'aura al sussurrar » tiré du dramma per musica de Vivaldi, Dorilla in Tempe  et les inusables scies haendéliennes « Ombra mai fu » et « Lascia ch'io pianga » –, Cecilia Bartoli se taille la part du lion. Daniel Behle offre à « J’ai perdu mon Eurydice » une tessiture de ténor, conformément à la version parisienne du chef d’œuvre de Gluck. C’est à peu près tout, si l’on s’en tient à l’opéra, le répertoire sacré – extraits de cantates de Bach et d’oratorios de Haendel pour l’essentiel – venant à peine redorer le blason lyrique. Six CD pour le prix d’un : l’argument économique reste le premier valable si l’on veut acquérir ce coffret, en prévision par exemple d’un cadeau de Noël. A son meilleur ennemi ? En vente depuis le 16 juin.

 

VOUS AIMEZ NOUS LIRE…

… vous pouvez nous épauler. Depuis sa création en 1999, forumopera.com est un magazine en ligne gratuit et tient à le rester. L’information que nous délivrons quotidiennement a pour objectif premier de promouvoir l’opéra auprès du plus grand nombre. La rendre payante en limiterait l'accès, a contrario de cet objectif. Nous nous y refusons. Aujourd’hui, nous tenons à réserver nos rares espaces publicitaires à des opérateurs culturels qualitatifs. Notre taux d’audience, lui, est en hausse régulière avoisinant les 160.000 lecteurs par mois. Pour nous permettre de nouveaux développements, de nouvelles audaces – bref, un site encore plus axé vers les désirs de ses lecteurs – votre soutien est nécessaire. Si vous aimez Forumopera.com, n’hésitez pas à faire un don, même modeste.