Bordeaux : le Grand -Théâtre en danger ?

Par Christophe Rizoud | lun 22 Mars 2021 | Imprimer

Occupé dans un premier temps en accord avec la présidence de l’Opéra et de la municipalité, le Grand-Théâtre de Bordeaux serait aujourd’hui en danger. Tel est le cri d’alarme lancé par Fabien Robert, lors du dernier conseil municipal de la ville vendredi 19 mars. Dans une intervention disponible sur You Tube (voir ci-dessous), l’élu, ex-adjoint aux affaires culturelles, dresse un portrait inquiétant de la situation. Une centaine de personnes, avec des chiens, ont investi les lieux en milieu de semaine dernière. Le personnel a été évacué. Des banderoles ont été déployées dans la salle. Les syndicats qui avaient organisé l’occupation se sont désolidarisés du mouvement afin de ne pas être tenus responsables d’éventuelles dégradations. Un texte inspiré par la Commune de Paris, dont on commémore cette année le 150e anniversaire, sert de manifeste – le Grand-Théâtre fut transformé en Assemblée nationale en 1871 par les députés réfugiés à Bordeaux durant le siège de Paris. Si les accents révolutionnaires de cette déclaration peuvent séduire certains esprits échaudés par la rigueur des contraires sanitaires actuellement en vigueur, d’autres au contraire s’en inquiètent. Le Grand-Théâtre est un bâtiment plus fragile que l’Arc-de-Triomphe, rappelle Fabien Robert. Sans aller jusqu’à envisager le  destin tragique de quelques monuments emblématiques parisiens, dont l’Hôtel de ville et le Palais des Tuileries, détruits par les flammes lors des journées insurrectionnelles de 1871, il serait désastreux que cet opéra, un des plus anciens et des plus beaux de France, subisse d’irréversibles dommages.

 

VOUS AIMEZ NOUS LIRE…

… vous pouvez nous épauler. Depuis sa création en 1999, forumopera.com est un magazine en ligne gratuit et tient à le rester. L’information que nous délivrons quotidiennement a pour objectif premier de promouvoir l’opéra auprès du plus grand nombre. La rendre payante en limiterait l'accès, a contrario de cet objectif. Nous nous y refusons. Aujourd’hui, nous tenons à réserver nos rares espaces publicitaires à des opérateurs culturels qualitatifs. Notre taux d’audience, lui, est en hausse régulière avoisinant les 160.000 lecteurs par mois. Pour nous permettre de nouveaux développements, de nouvelles audaces – bref, un site encore plus axé vers les désirs de ses lecteurs – votre soutien est nécessaire. Si vous aimez Forumopera.com, n’hésitez pas à faire un don, même modeste.

Partager