Cecilia Bartoli, première saison monégasque entre amis

Par Christophe Rizoud | ven 16 Septembre 2022 | Imprimer

Communiqué aujourd’hui même, le programme de la première saison de la nouvelle directrice de l'Opéra de Monte-Carlo alias Cecilia Bartoli n’est pas de ceux destinés à créer la surprise, voire une quelconque excitation : deux ouvrages baroques (Alcina avec la maîtresse des lieux dans le rôle-titre, Orfeo en format marionnettes), deux œuvres rebattues de Rossini (Il barbiere di Siviglia mis en scène par Rolando Villazon avec Cecilia Bartoli en Rosina, le Stabat Mater), un Mozart (Le nozze di Figaro mis en espace le temps d’une seule représentation) et deux opéras du grand répertoire romantique (La traviata – reprise de la mise en scène de Jean-Louis Grinda, Andrea Chénier avec Jonas Kaufmann). Outres les artistes déjà cités, les distributions alignent les vedettes de l’écurie Bartoli, de Javier Camarena (Alfredo) à Levy Segkapane (Almaviva) en passant par Varduhi Abrahamyan (Bradamante) complétées par quelques grands noms du circuit international : Aida Garifullina (Violetta), Maria Agresta (Maddalena), Philippe Jaroussky (Ruggiero), etc. Ne serait la réputation de professionnalisme de Cecilia Bartoli, cette programmation en mal d'imagination donnerait l’impression d’avoir été ficelée sur un coin de table dans l’urgence. Plus de détails sur Opéra de Monte-Carlo (opera.mc).

 

VOUS AIMEZ NOUS LIRE…

… vous pouvez nous épauler. Depuis sa création en 1999, forumopera.com est un magazine en ligne gratuit et tient à le rester. L’information que nous délivrons quotidiennement a pour objectif premier de promouvoir l’opéra auprès du plus grand nombre. La rendre payante en limiterait l'accès, a contrario de cet objectif. Nous nous y refusons. Aujourd’hui, nous tenons à réserver nos rares espaces publicitaires à des opérateurs culturels qualitatifs. Notre taux d’audience, lui, est en hausse régulière avoisinant les 160.000 lecteurs par mois. Pour nous permettre de nouveaux développements, de nouvelles audaces – bref, un site encore plus axé vers les désirs de ses lecteurs – votre soutien est nécessaire. Si vous aimez Forumopera.com, n’hésitez pas à faire un don, même modeste.