Forum Opéra

Chanter Tannhäuser, c’est du gâteau (au chocolat)

Partager sur :
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest
Partager sur whatsapp
Partager sur email
Partager sur print
Brève
18 juillet 2019
Chanter Tannhäuser, c’est du gâteau (au chocolat)

Infos sur l’œuvre

Détails

Le festival de Bayreuth propose cet été une nouvelle production de Tannhäuser, dirigée par Valery Gergiev, et où brilleront quelques étoiles wagnériennes confirmées (Stephen Gould dans le rôle-titre, Stephen MIlling en Landgrave, Ekaterina Gubanova en Vénus) ou naissantes (Lise Davidsen en Elisabeth). De la mise en scène de Tobias Kratzer, dont les Meyerbeer présentés ici et là ont inégalement convaincu, on sait d’autant moins à quoi s’attendre que la distribution inclut une énigme, en la personne du drag performer  appelé « Le Gateau Chocolat », apparemment dans son propre rôle. Est-ce à dire que ce personnage supplémentaire prendra la parole pendant le spectacle et chantera des choses non prévues dans la partition ? A moins que l’air d’entrée d’Elisabeth lui soit dévolu, comme dans la vidéo ci-dessous, écho d’un spectacle donné en 2013… Réponse le 25 juillet, mais après tout, Wagner en a déjà vu bien d’autres, y compris sur la colline sacrée.

Commentaires

VOUS AIMEZ NOUS LIRE… SOUTENEZ-NOUS

Vous pouvez nous aider à garder un contenu de qualité et à nous développer. Partagez notre site et n’hésitez pas à faire un don.
Quel que soit le montant que vous donnez, nous vous remercions énormément et nous considérons cela comme un réel encouragement à poursuivre notre démarche.
Le Gateau Chocolat © DR

Infos sur l’œuvre

Détails

Nos derniers podcasts

Nos derniers swags

Pour le plaisir
CDSWAG

Les dernières interviews

Les derniers dossiers

Zapping

Vous pourriez être intéressé par :