Christian Gerhaher en Wozzeck, c’est à Zürich l’an prochain

Par Laurent Bury | mar 31 Mars 2015 | Imprimer

Les opéras en Suisse se portent bien, comme en atteste la saison 2015-16 de Zürich que vient de présenter Andreas Homoki. On sait que cette ville helvète est le point d’attache de Cecilia Bartoli, qui y proposera sa Norma et sa comtesse Adèle du Comte Ory, mais Zürich a aussi d’autres attraits pour les mélomanes. Côté nouveautés, Christian Gerhaher, toujours rare sur les scènes, fera en septembre sa prise de rôle en Wozzeck. Teodor Currentzis dirigera un Macbeth monté par Barrie Kosky En mai 2016, Dmitri Tcherniakov mettra en scène Pelléas et Mélisande ; Alain Altinoglu sera à la baguette, mais il n’y aura aucun chanteur français dans la distribution. Et bien sûr, on pourra applaudir Waltraud Meier en Clytemnestre et Evelyn Herlitzius en Elektra, Frédéric Antoun en Nadir, Nina Stemme en Turandot, Pavol Breslik en Alfredo, en Macduff et en Peter Quint du Tour d’écrou, Michael Volle en Hollandais, Bejun Mehta en Orlando, etc., dans des mises en scène signées Robert Carsen, Christian Marthaler, Sven-Eric Bechtolf, etc., avec des chefs comme Fabio Luisi, Vladimir Jurowski, Mikko Franck ou William Christie. L’herbe serait-elle vraiment plus verte dans les alpages voisins ?

 

VOUS AIMEZ NOUS LIRE…

… vous pouvez nous épauler. Depuis sa création en 1999, forumopera.com est un magazine en ligne gratuit et tient à le rester. L’information que nous délivrons quotidiennement a pour objectif premier de promouvoir l’opéra auprès du plus grand nombre. La rendre payante en limiterait l'accès, a contrario de cet objectif. Nous nous y refusons. Aujourd’hui, nous tenons à réserver nos rares espaces publicitaires à des opérateurs culturels qualitatifs. Notre taux d’audience, lui, est en hausse régulière avoisinant les 160.000 lecteurs par mois. Pour nous permettre de nouveaux développements, de nouvelles audaces – bref, un site encore plus axé vers les désirs de ses lecteurs – votre soutien est nécessaire. Si vous aimez Forumopera.com, n’hésitez pas à faire un don, même modeste.