Cole Porter de retour à Paris

Par Sylvain Angonin | lun 14 Mai 2012 | Imprimer

Paris ; ville d'amour, de musées, de théâtres, de cabarets mais aussi de …. comédies musicales. Sur une idée originale du directeur artistique Christophe Mirambeau, « Paris - Broadway » a loin des meetings politiques fait résonner à la Maison de la Mutualité l'univers de Cole Porter à l'époque où ce dernier enflammait le tout Paris, des Champs-Elysées aux grands boulevards. Quelques extraits tirés de ces plus grandes œuvres parisiennes : Comte Obligado, Lulu, ou encore Yes. avec en prime deux créations mondiales (Diva Ouverture par Antoine Lefort et Rolli's Rag par Roland Seilhes) composent la première partie de la soirée. Mais ce qui fait office d'évènement est la re-création, après presque un siècle d'oubli, de La Revue des Ambassadeurs. A partir des sources originales retrouvées il y a peu, cette revue est présentée dans une nouvelle orchestration de Patrick O'Neil et de Larry Blank qui dirige avec dynamisme l'orchestre Pasdeloup ainsi que quatre chanteurs d'exception réunis pour l'occasion. Amy Burton, habituée du Metropolitan Opera et du New York City Opera, au sourire radieux a du swing dans les mouvements ainsi qu'une voix chaleureuse qui se libère sans effort. Lisa Wroman connue pour avoir notamment interprété Christine Daaé dans The Phantom of the Opera à Broadway, s'illustre avec un timbre aussi brillant que sa robe. Dommage que sa prestation soit limitée à quatre chansons. Le ténor à la voix solaire de Vincent Heden et l'interprétation enjouée du baryton Jérôme Pradon complètent la distribution. Félicitons enfin Diva qui fait le pari d'une renaissance de la musique de Cole Porter qui, espérons-le, marquera le début d'un engouement à la capitale semblable à celui de mai 1928. [SA]

 

VOUS AIMEZ NOUS LIRE…

… vous pouvez nous épauler. Depuis sa création en 1999, forumopera.com est un magazine en ligne gratuit et tient à le rester. L’information que nous délivrons quotidiennement a pour objectif premier de promouvoir l’opéra auprès du plus grand nombre. La rendre payante en limiterait l'accès, a contrario de cet objectif. Nous nous y refusons. Aujourd’hui, nous tenons à réserver nos rares espaces publicitaires à des opérateurs culturels qualitatifs. Notre taux d’audience, lui, est en hausse régulière avoisinant les 160.000 lecteurs par mois. Pour nous permettre de nouveaux développements, de nouvelles audaces – bref, un site encore plus axé vers les désirs de ses lecteurs – votre soutien est nécessaire. Si vous aimez Forumopera.com, n’hésitez pas à faire un don, même modeste.

Partager