Conséquences attendues et inattendues de #metoo

Par Christophe Rizoud | ven 03 Août 2018 | Imprimer

#metoo, le mouvement dénonciateur du harcèlement sexuel, occupe la une de la planète musicale à la suite des révélations du Washington Post sur William Preucil, le premier violon du Cleveland Orchestra, sur Bernard Uzan, le directeur artistique en charge du programme des jeunes artistes du Florida Grand Opera, et sur le chef d’orchestre Daniele Gatti. Tandis que le premier et le deuxième ont préféré démissionner, le troisième malgré des excuses publiques a été licencié de l'orchestre royal du Concertgebouw d'Amsterdam dont il était le directeur musical depuis 2016. L’affaire a été confié à ses avocats. La justice tranchera. Reste à savoir qui dirigera Pelléas et Mélisande mis en scène par Olivier Py à Amsterdam la saison prochaine. Ces accusations publiques, si elles permettent de lever le voile sur des faits et gestes répréhensibles, ne sont pas sans dommages collatéraux. Ainsi, Anne Sofie von Otter vient de révéler, toujours au Washington Post, que son époux, épinglé de ce nouveau sceau d’infamie, a sombré dans une profonde dépression avant de mettre fin á ses jours. Triste actualité au cœur de l’été qui remet en mémoire cette réplique d’Arkel, dans Pelleas et Melisande justement : « Si j'étais Dieu, j'aurais pitié du cœur des hommes »

 

VOUS AIMEZ NOUS LIRE…

… vous pouvez nous épauler. Depuis sa création en 1999, forumopera.com est un magazine en ligne gratuit et tient à le rester. L’information que nous délivrons quotidiennement a pour objectif premier de promouvoir l’opéra auprès du plus grand nombre. La rendre payante en limiterait l'accès, a contrario de cet objectif. Nous nous y refusons. Aujourd’hui, nous tenons à réserver nos rares espaces publicitaires à des opérateurs culturels qualitatifs. Notre taux d’audience, lui, est en hausse régulière avoisinant les 160.000 lecteurs par mois. Pour nous permettre de nouveaux développements, de nouvelles audaces – bref, un site encore plus axé vers les désirs de ses lecteurs – votre soutien est nécessaire. Si vous aimez Forumopera.com, n’hésitez pas à faire un don, même modeste.