Coup dur pour les fans de Rolando Villazon

Par Placido Carrerotti | mer 18 Août 2010 | Imprimer

178 couronnes, soit 24 euros la minute : c'est ce qu'auront payé les spectateurs de première catégorie pour le concert de Rolando Villazon le 8 août dernier dans le cadre des jardins de Tivoli à Copenhagen. Le chanteur mexicain, qui avait déjà  annulé deux fois sa venue auparavant, n'aura en effet chanté que 7 minutes lors de ce concert : annoncé comme souffrant d'un mauvais rhume, le ténor n'a pu interpréter que 3 morceaux (et encore, pas très bien semble-t-il) avant de jeter l'éponge. Il faut dire que le programme était a priori très ambitieux au vu des moyens actuels de l'artiste, puisque constitué d'airs et de duos, extraits de Roméo et Juliette, de Manon, de Werther, de L'Elisir d'amore et même de Capuleti e Montecchi.
En dépit de la défection de la star mal en point, les organisateurs ont refusé d'annuler ou de rembourser le concert, celui-ci ayant été terminé vaille que vaille avec les seules partenaires de Villazon, le soprano Stéphanie Loris et le mezzo Audry Kessedjian.
Un coup dur pour les 1700 fans de l'artiste qui auront déboursé jusqu'à 1250 couronnes (soit près de 170 Euros) pour entendre leur artiste favori. [PC]

 

VOUS AIMEZ NOUS LIRE…

… vous pouvez nous épauler. Depuis sa création en 1999, forumopera.com est un magazine en ligne gratuit et tient à le rester. L’information que nous délivrons quotidiennement a pour objectif premier de promouvoir l’opéra auprès du plus grand nombre. La rendre payante en limiterait l'accès, a contrario de cet objectif. Nous nous y refusons. Aujourd’hui, nous tenons à réserver nos rares espaces publicitaires à des opérateurs culturels qualitatifs. Notre taux d’audience, lui, est en hausse régulière avoisinant les 160.000 lecteurs par mois. Pour nous permettre de nouveaux développements, de nouvelles audaces – bref, un site encore plus axé vers les désirs de ses lecteurs – votre soutien est nécessaire. Si vous aimez Forumopera.com, n’hésitez pas à faire un don, même modeste.

Partager