Forum Opéra

De nouvelles œuvres de Ravel dans le domaine public

Partager sur :
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest
Partager sur whatsapp
Partager sur email
Partager sur print
Brève
29 septembre 2022
De nouvelles œuvres de Ravel dans le domaine public

Infos sur l’œuvre

Détails

L’Association des amis de Maurice Ravel, très active sous la houlette de son directeur Manuel Cornejo (on lui doit la magnifique édition de La Correspondance, éditée en 2018 chez Le Passeur), nous informe quant à l’entrée prochaine au domaine public d’une série d’œuvres du compositeur basque :

Après l’échéance du 1er mai 2016, où une première série importante d’œuvres de Maurice Ravel parues après le 31 décembre 1920 étaient entrées dans le domaine public en France (nombreuses œuvres d’orchestre dont le Bolero, les deux concertos, Tzigane, l’orchestration des Tableaux d’une Exposition de Moussorgsky, etc. ; toutes les œuvres de musique de chambre publiées après le 31 décembre 1920 : les sonates pour violon et violoncelle, violon et piano, Tzigane, les Chansons madécasses), une 2e série d’œuvres de Maurice Ravel publiées avant 1920 entrera dans le domaine public le 29 septembre 2022 (70 ans après le 1er janvier suivant la mort de Maurice Ravel -1er janvier 1938- + prorogations au titre de la Première Guerre Mondiale 6 ans 152 jours –Article 123.8 du Code de la propriété intellectuelle) + prorogation au titre de la Deuxième Guerre Mondiale 8 ans et 120 jours = soit en tout 14 ans 272 jours et un total de 84 ans et 272 jours depuis le 1er janvier 1938) : toute l’œuvre pour piano (Menuet antique, Jeux d’eau, Pavane pour une infante défunte, Miroirs, Gaspard de la Nuit, Le Tombeau de Couperin, Valses nobles et sentimentales, La Valse, etc.), la plupart des mélodies pour voix et piano, les trois chœurs Trois Chansons de 1914-1915, et presque toutes les œuvres d’orchestre et œuvres lyriques publiées avant 1920 : L’Heure espagnole, Ma Mère l’Oye, Valses nobles et sentimentales, Daphnis et Chloé, Le Tombeau de Couperin, etc. Une exception, sauf erreur de notre part, Shéhérazade (versions pour voix et orchestre et pour voix et piano) du fait du décès de Tristan Klingsor en 1966 ce qui fait qu’en principe cette œuvre n’entrera dans le domaine public que le 29 septembre 2051. De la même manière, au 1er mai 2016, sauf erreur, L’Enfant et les Sortilèges n’est pas entré dans le domaine public en France du fait du décès de la librettiste Colette en 1954, de sorte que, sauf erreur, l’œuvre, dont 2025 marquera le centenaire de la création à l’Opéra de Monte-Carlo et 2026 le centenaire de la première parisienne à l’Opéra-Comique, entrera dans le domaine public au 1er mai 2033.

Commentaires

VOUS AIMEZ NOUS LIRE… SOUTENEZ-NOUS

Vous pouvez nous aider à garder un contenu de qualité et à nous développer. Partagez notre site et n’hésitez pas à faire un don.
Quel que soit le montant que vous donnez, nous vous remercions énormément et nous considérons cela comme un réel encouragement à poursuivre notre démarche.
>

Infos sur l’œuvre

Détails

>

Nos derniers podcasts

Nos derniers swags

Les dernières interviews

Les derniers dossiers

Zapping

Vous pourriez être intéressé par :

[themoneytizer id="121707-28"]