Décès de Margaret Price

Par Hélène Mante | sam 29 Janvier 2011 | Imprimer

La soprano galloise Margaret Price s'est éteinte hier à son domicile à Cardigan, Ceredigion, au Pays de Galles. Elle n'avait que 69 ans. D'abord mezzo-soprano timide, réticente à l'idée de s'essayer à la carrière -c'est poussée par son père- que Margaret Price fit ses débuts sur les planches. Le Royaume-Uni la découvre un soir en Cherubino, au Royal Opera House, en remplacement de Teresa Berganza. Rapidement, son entourage la pousse à travailler sa technique dans le sens d'un soprano radieux, ce qui lui permet de s'illustrer dans les rôles de grand lyrique Mozartien : Anna, Contessa, Fiordiligi puis dans des rôles plus lourds du côté de Verdi (Amelia), Strauss (Ariadne) ou Wagner (Isolde). En concert, elle ira jusqu'à s'essayer aux pyrotechnies rossiniennes. Cette voix rectiligne, peu colorée, sensément élégiaque aura partagé les mélomanes mais Price imprimera sa marque -et sa légende- dans des enregistrements de toute première importance : le Tristan de Kleiber, le Ballo de Solti et le premier Don Giovanni du même Solti. Margaret Price laisse également un important legs dans le domaine du lied, une discipline qu'elle exerça avec succès bien après son retrait des planches. On écoutera notamment ses Strauss lunaires. (HM)
Mise à jour 30/01 : Margaret Price qui avait souffert d'une pneumonie pendant les fêtes aurait été victime d'une crise cardiaque.

 

VOUS AIMEZ NOUS LIRE…

… vous pouvez nous épauler. Depuis sa création en 1999, forumopera.com est un magazine en ligne gratuit et tient à le rester. L’information que nous délivrons quotidiennement a pour objectif premier de promouvoir l’opéra auprès du plus grand nombre. La rendre payante en limiterait l'accès, a contrario de cet objectif. Nous nous y refusons. Aujourd’hui, nous tenons à réserver nos rares espaces publicitaires à des opérateurs culturels qualitatifs. Notre taux d’audience, lui, est en hausse régulière avoisinant les 160.000 lecteurs par mois. Pour nous permettre de nouveaux développements, de nouvelles audaces – bref, un site encore plus axé vers les désirs de ses lecteurs – votre soutien est nécessaire. Si vous aimez Forumopera.com, n’hésitez pas à faire un don, même modeste.

Partager