Décès d'Eugenia Ratti

Par Jean Michel Pennetier | jeu 19 Novembre 2020 | Imprimer

Née à Gênes le 5 avril 1933, Eugenia Ratti est décédé à Plaisance (en italien : Piacenza) le 14 novembre dernier. Soprano colorature lirico-leggero, au timbre particulièrement acide, elle débute à la Scala en 1954 dans L’Elisir d’amore, sous la baguette de Carlo Maria Giulini. Toujours à la Scala, elle participe à création locale du David de Darius Milhaud et, en 1957, à la création mondiale, en italien, des Dialogues des Carmélites (Constance). Très active, elle chante aux côtés des plus grands de son époque : di Stefano, Corelli, Taddei, Del Monaco, Olivero, et enregistre régulièrement. En France, elle interprète Rosina du Barbiere du Siviglia au Festival d’Aix-en-Provence en 1956 puis Il Turco in Italia à Paris en 1957. La chanteuse était notamment connue des fans de Maria Callas (et pas très favorablement il faut bien le reconnaitre : heureusement, avec les CD on peut sauter les plages) aux côtés de qui elle apparait dans plusieurs enregistrements, en studio ou sur le vif : La Sonnambula (Lisa : studio et live sous la baguette de Bernstein), Un Ballo in maschera (Oscar : studio et live). A la Scala, elle alterne également avec la Divina (il ne fallais pas se tromper de jour) pour Il Turco in Italia et Il Barbiere di Siviglia. Sa carrière semble s’arrêter au début des années 70.

 

VOUS AIMEZ NOUS LIRE…

… vous pouvez nous épauler. Depuis sa création en 1999, forumopera.com est un magazine en ligne gratuit et tient à le rester. L’information que nous délivrons quotidiennement a pour objectif premier de promouvoir l’opéra auprès du plus grand nombre. La rendre payante en limiterait l'accès, a contrario de cet objectif. Nous nous y refusons. Aujourd’hui, nous tenons à réserver nos rares espaces publicitaires à des opérateurs culturels qualitatifs. Notre taux d’audience, lui, est en hausse régulière avoisinant les 160.000 lecteurs par mois. Pour nous permettre de nouveaux développements, de nouvelles audaces – bref, un site encore plus axé vers les désirs de ses lecteurs – votre soutien est nécessaire. Si vous aimez Forumopera.com, n’hésitez pas à faire un don, même modeste.

Partager