Disparition d’Ezio Flagello

Par Christophe Rizoud | dim 29 Mars 2009 | Imprimer
Le New York Times annonce la disparition le 19 mars à l’âge de 78 ans d’Ezio Flagello, chanteur américain d’origine italienne, l’une des premières basses du Met pendant 27 années, de 1957 à 1984. En 528 représentations, il interpréta dans la prestigieuse salle new yorkaise près de 50 rôles (Philippe II, Fiesco, Padre Guardiano, Walter dans Luisa Miller, Sarastro, Klingsor, Pimene, Timur, Basilio…). Il participa en 1966 à la création de l'opéra Antony and Cleopatra de Samuel Barber.
 
Sa discographie comprend une vingtaine de titres, notamment chez RCA Victor : Lucrezia Borgia, avec Montserrat Caballé, Alfredo Kraus et Shirley Verrett ; Luisa Miller avec Anna Moffo et Carlo Bergonzi ; Ernani avec de nouveau il sommo Carlo dans le rôle titre et Léontyne Price en Donna Elvira . Il a aussi enregistré Alcina et I puritani aux côtés de Joan Sutherland pour Decca.
Bien que classé basse noble avec une voix solide, sombre d’une richesse rare et « beaucoup d’intelligence » (dixit le critique américain Harold C. Schonberg à propos de son Falstaff), Ezio Flagello possédait les aigus faciles du baryton basse. Les affolés de la contre note citent d’ailleurs son spectaculaire La bémol aigu en conclusion de la cabalette « Vieni, la mia vendetta » d'Alfonso dans Lucrezia Borgia. Christophe Rizoud

 

VOUS AIMEZ NOUS LIRE…

… vous pouvez nous épauler. Depuis sa création en 1999, forumopera.com est un magazine en ligne gratuit et tient à le rester. L’information que nous délivrons quotidiennement a pour objectif premier de promouvoir l’opéra auprès du plus grand nombre. La rendre payante en limiterait l'accès, a contrario de cet objectif. Nous nous y refusons. Aujourd’hui, nous tenons à réserver nos rares espaces publicitaires à des opérateurs culturels qualitatifs. Notre taux d’audience, lui, est en hausse régulière avoisinant les 160.000 lecteurs par mois. Pour nous permettre de nouveaux développements, de nouvelles audaces – bref, un site encore plus axé vers les désirs de ses lecteurs – votre soutien est nécessaire. Si vous aimez Forumopera.com, n’hésitez pas à faire un don, même modeste.

Partager