Festival de Sablé, rendez-vous d'expression baroque du 26 au 28 août

Par La Rédaction | sam 31 Juillet 2021 | Imprimer

Avec Les Larmes de la Vierge, un concert dirigé par Christophe Rousset autour des airs les plus poignants du Seicento italien, et le Stabat Mater de Pergolèse interprété par Christina Pluhar et l’ensemble L’Arpegiatta, entre autres rendez-vous, l'édition 2021 du Festival de Sablé, du 26 au 28 août, demeure fidèle à ses ambitions baroques originales (voir communiqué ci-dessous ; plus d'informations).


Grand rendez-vous de l’expression baroque, l’édition 2021 du Festival de Sablé propose dans un format resserré une programmation éclectique mêlant musiques profane et sacrée, têtes d’affiches et ensembles émergents, œuvres emblématiques et créations.

Les Lamentations de la Vierge sublimées par deux grands ensembles baroques

L’édition 2021 mettra à l’honneur les liens entre profane et sacré dans la musique mariale italienne de l’époque baroque : Christophe Rousset et les Talens Lyriques proposeront, pour la soirée d’ouverture, le programme Les Larmes de la Vierge dédié aux airs les plus poignants du Seicento italien. Christina Pluhar et l’ensemble L’Arpegiatta interpréteront le fameux Stabat Mater de Pergolèse et autres pièces italiennes, entourés du contre-ténor Philippe Jaroussky et de la soprano Céline Scheen.

La création mondiale de l’œuvre Les Génies de la compositrice Melle Duval

Dans le cadre d’une collaboration avec le CMBV (Centre de Musique Baroque de Versailles) et l’ensemble Il Caravaggio dirigé par Camille Delaforge, le Festival de Sablé accueillera en août la création d’un ballet inédit, Les Génies ou les caractères de l’Amour. Signée Melle Duval - son prénom est resté inconnu - cette œuvre lyrique, dont seuls quelques rares extraits ont été à ce jour exhumés en concert, sera tirée de l’oubli à Sablé. Elle sera présentée pour la première fois au public, après sa création en octobre 1736 à l’Académie Royale de Musique de Paris !

La mise en regard avec la musique d’aujourd’hui à l’honneur

Le concert Bach-Hersant, porté par l’ensemble vocal Sequenza 9.3 et sa cheffe Catherine Simonpiétri, propose une rencontre vivante et vivifiante entre le passé et le présent. Après l’interprétation de Cantates de Bach, des sonorités contemporaines investissent la formation ancienne respectant l’effectif vocal de l’époque. Dans un style tout autre, Dorothee Oberlinger et Dmitry Sinkovsky réservent également une surprise au public avec cette œuvre spécialement commandée à Simone Fontanelli en 2018 pour le duo brillant et complice qu’ils forment depuis plusieurs années.

Le croisement des arts et des genres : une volonté d’ouverture

Des formes festives et originales soulignent la diversité des expressions baroques et les croisements musicaux audacieux qu’elle suscite aujourd’hui. Les Curious Bards nous emmènent à la découverte des répertoires écossais et irlandais des XVIIe et des XVIIIe siècles, avec un son marqué par la chaleur et l’énergie contagieuse des musiques traditionnelles. Avec sa nouvelle création Des pas baroques, la Compagnie Beaux-Champs ouvre un dialogue curieux et historiquement informé pour découvrir la danse et la musique baroques entre démonstration et invitation à danser. Enfin, Hypotyposis, en mêlant musique vivante et projections d’images, fait ressurgir l’univers sonore et visuel de l’art rocaille dans un spectacle total à destination de tous les publics.

Soutenir l’émergence : un engagement du Festival

Fidèle à sa volonté d’accompagner les musiciens au début de leur carrière, le Festival de Sablé reçoit cette année de jeunes chef(fe)s avec leur ensemble : la flûtiste Aude Lestienne et l’Ensemble La Française, le violoniste Alix Boivert et The Curious Bards, la claveciniste Camille Delaforge et l’Ensemble Il Caravaggio. La jeune génération de chanteurs et chanteuses est également invitée sur les productions lyriques de l’édition : la mezzo-soprano Ambroisine Bré, la soprano Jodie Devos, le ténor Fabien Hyon et le baryton basse Guilhem Worms, ancien élève de l’Académie de Sablé. 

 

VOUS AIMEZ NOUS LIRE…

… vous pouvez nous épauler. Depuis sa création en 1999, forumopera.com est un magazine en ligne gratuit et tient à le rester. L’information que nous délivrons quotidiennement a pour objectif premier de promouvoir l’opéra auprès du plus grand nombre. La rendre payante en limiterait l'accès, a contrario de cet objectif. Nous nous y refusons. Aujourd’hui, nous tenons à réserver nos rares espaces publicitaires à des opérateurs culturels qualitatifs. Notre taux d’audience, lui, est en hausse régulière avoisinant les 160.000 lecteurs par mois. Pour nous permettre de nouveaux développements, de nouvelles audaces – bref, un site encore plus axé vers les désirs de ses lecteurs – votre soutien est nécessaire. Si vous aimez Forumopera.com, n’hésitez pas à faire un don, même modeste.

Partager