Franco Vassallo : Don Carlo di Vargas, c’est lui !

Par Christophe Rizoud | jeu 14 Septembre 2017 | Imprimer

Peu de chanteurs d’opéra peuvent affirmer s’identifier dans la vie réelle à leur personnage. Quelle soprano confiera avoir monnayé ses charmes pour mieux interpréter Violetta ou quel ténor avouera avoir étranglé son épouse suspectée de jalousie pour donner plus de vraisemblance à sa caractérisation d’Otello ? Actuellement à l’affiche de La forza del destino mise en scène par Christof Loy à Amsterdam et dirigée par Michele Mariotti, aux côtés de Roberto Aronica et Eva Maria Westbroek, Franco Vassallo revendique son lien de parenté avec le roi d’Espagne Ferdinand VI (1713-1759) pour justifier sa compréhension intime du rôle de Don Carlos de Vargas, le frère de Leonora, l’héroïne du drame, décidé à venger coûte que coûte la mort – accidentelle – de son père. « Don Carlo di Vargas n’est pas seulement un fils qui veut venger son père », explique le baryton, « il personnifie le sens de l‘honneur. Il appartient à une caste ou la dignité est encore plus importante que son propre bonheur ou celui de sa sœur. La noblesse est pour lui un choix de vie ; il se sent investi du devoir de lui sacrifier tout. Ce choix nous parait aujourd‘hui incompréhensible mais à l’époque de La Forza del destino, il justifie l‘ardeur de Don Carlo, le désir de défendre la dignité de sa lignée au mépris de sa vie. J’essaierai de rendre fidèlement les caractéristiques d »un personnage dont la complexité de l’âme s’exprime à travers les conflits de l‘honneur ». C’est sous le règle de Ferdinand VI qu’eut lieu la bataille de Velletri qui, dans l’opéra de Verdi, voit Don Carlo di Vargas lier amitié avec l’assassin de son père et amant de sa sœur, Don Alvaro. Plus d’informations sur www.operaballet.nl.

 

VOUS AIMEZ NOUS LIRE…

… vous pouvez nous épauler. Depuis sa création en 1999, forumopera.com est un magazine en ligne gratuit et tient à le rester. L’information que nous délivrons quotidiennement a pour objectif premier de promouvoir l’opéra auprès du plus grand nombre. La rendre payante en limiterait l'accès, a contrario de cet objectif. Nous nous y refusons. Aujourd’hui, nous tenons à réserver nos rares espaces publicitaires à des opérateurs culturels qualitatifs. Notre taux d’audience, lui, est en hausse régulière avoisinant les 160.000 lecteurs par mois. Pour nous permettre de nouveaux développements, de nouvelles audaces – bref, un site encore plus axé vers les désirs de ses lecteurs – votre soutien est nécessaire. Si vous aimez Forumopera.com, n’hésitez pas à faire un don, même modeste.