Graham Vick et les gays russes

Par Laurent Bury | ven 25 Avril 2014 | Imprimer
 
Tandis que certaines maisons d’opéra hésitent à se positionner face aux sympathies pro-Poutine de certains artistes russes embauchés pour leurs productions, l’Opéra de Birmingham a décidé de frapper un grand coup en confiant à Graham Vick sa nouvelle production de La Khovanchtchina, ou plutôt, version anglaise oblige, Khovanskygate : A National Enquiry. Dans l’adaptation que propose le metteur en scène britannique, jouée sous un vaste chapiteau et avec un chœur amateur représentant le peuple, le drame de Moussorgsky se déroule forcément de nos jours, sans doute en Russie, mais avec quelques touches typiquement américaines ou européennes, comme ces pancartes brandies par différents groupes : « Notre plus simple liberté est le droit de porter une arme » ou « L’homosexualité est une maladie ». En effet, par une étonnante transformation, les Vieux Croyants menés par Dossifeï deviennent ici un groupe ultra-conservateur, anti-avortement et anti-gay. Autrement dit, le rouge Poutine rime ici avec le bleu Marine… 

Khovanskygate, Birmingham Opera Company, du 22 avril au 2 mai

 

VOUS AIMEZ NOUS LIRE…

… vous pouvez nous épauler. Depuis sa création en 1999, forumopera.com est un magazine en ligne gratuit et tient à le rester. L’information que nous délivrons quotidiennement a pour objectif premier de promouvoir l’opéra auprès du plus grand nombre. La rendre payante en limiterait l'accès, a contrario de cet objectif. Nous nous y refusons. Aujourd’hui, nous tenons à réserver nos rares espaces publicitaires à des opérateurs culturels qualitatifs. Notre taux d’audience, lui, est en hausse régulière avoisinant les 160.000 lecteurs par mois. Pour nous permettre de nouveaux développements, de nouvelles audaces – bref, un site encore plus axé vers les désirs de ses lecteurs – votre soutien est nécessaire. Si vous aimez Forumopera.com, n’hésitez pas à faire un don, même modeste.