Grand Théâtre de Genève, saison 2008-09

Par François Lesueur | mar 15 Avril 2008 | Imprimer
Jean-Marie Blanchard dévoilait le 15 avril à Paris, avec une certaine satisfaction, sa 8ème et dernière saison à la tête du Grand Théâtre de Genève. Premier temps fort, un cycle « Figure du diable » avec une trilogie formée du Freischütz de Weber (nouvelle production), de La damnation de Faust de Berlioz et des Contes d’Hoffmann d’Offenbach (deux reprises) réalisée par Olivier Py et dirigée par John Nelson et Patrick Davin. Parmi les artistes invités, Elina Garanca (qui chantera sa première Marguerite), Nikolaï Schukoff (Max), Vittorio Grigolo (Hoffmann), ou Willard White (Mefistophélès), trois œuvres qui pourront être vues en un week-end (du 9 octobre au 9 novembre). Pour les fêtes, La Chauve-souris de Johann Strauss, un spectacle mis en scène par Uwe Eric Laufenberg et dirigé par Thomas Rösner (12-21 décembre). En février, retour après trente ans d’absence de la Salomé de Strauss (Julia Miguenes et Béjart avaient beaucoup faits parler d’eux à l’époque), avec dans le rôle-titre, une étoile montante, Nicola Beller Carbone, placée sous la baguette de Gabriele Ferro qui retrouvera un metteur en scène qu’il estime, bien connu du public genevois, Nicolas Brieger. Du 28 mars au 9 avril, nouvelle production de Peter Grimes de Britten interprétée par Stephen Gould et Gabriele Fontana et pour la première fois à Genève par le chef Donald Runnicles. Au BFM, salle Théodore Turretini tout au long du mois de mai, une commande passée à François Dupeyron intitulée Conversations à Rechlin (inspirée d’un roman de Martine Chevalier), réunira un étrange trio composé par une cantatrice, sa pianiste et un officier SS, dans un camp perdu, à la toute fin de la seconde guerre mondiale ; Pierre Strosser en assurera la mise en scène, tandis que les lieder de Schubert, Wolf et Schumann retentiront. Enfin pour clore la saison 2008-2009, Il Trovatore de Verdi résonnera à nouveau au Grand Théâtre après une éclipse de 35 ans. Evelino Pido sera aux commandes de l’Orchestre de la Suisse Romande, avec Stephen Taylor à la régie et une distribution internationale.
En parallèle, de novembre à juin, une série de récitals permettra de découvrir ou de retrouver la soprano Claudia Barainsky, Sophie Koch, Werner Güra, le contre-ténor Max-Emanuel Cencic, ou encore Kate Royal. De très beaux moments en perspective. [FL]

 

VOUS AIMEZ NOUS LIRE…

… vous pouvez nous épauler. Depuis sa création en 1999, forumopera.com est un magazine en ligne gratuit et tient à le rester. L’information que nous délivrons quotidiennement a pour objectif premier de promouvoir l’opéra auprès du plus grand nombre. La rendre payante en limiterait l'accès, a contrario de cet objectif. Nous nous y refusons. Aujourd’hui, nous tenons à réserver nos rares espaces publicitaires à des opérateurs culturels qualitatifs. Notre taux d’audience, lui, est en hausse régulière avoisinant les 160.000 lecteurs par mois. Pour nous permettre de nouveaux développements, de nouvelles audaces – bref, un site encore plus axé vers les désirs de ses lecteurs – votre soutien est nécessaire. Si vous aimez Forumopera.com, n’hésitez pas à faire un don, même modeste.

Partager