Forum Opéra

Juan Diego Flórez : après la pizza, le quinoa

Partager sur :
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest
Partager sur whatsapp
Partager sur email
Partager sur print
Brève
13 août 2018
Juan Diego Flórez : après la pizza, le quinoa

Infos sur l’œuvre

Détails

En contrat avec Sony depuis 2016 après une dizaine d’années passées chez Universal, on pouvait espérer que Juan Diego Flórez continuerait sur la lancée l’an passé d’un album Mozart en tous points remarquable. Las, les impératifs commerciaux ont une nouvelle fois pris le pas sur les considérations artistiques. Son nouveau récital, à paraître cet automne, aligne l’essentiel des scies sud-américaines : « Bésame Mucho », « Cucurrucucu Paloma », « Contigo en La Distancia », etc. On en viendrait presqu’à regretter que le ténor péruvien ne soit pas resté chez Universal où Sentimiento latino, paru en 2006 aurait empêché de remettre sur le tapis un répertoire usé jusqu’à la racine de quinoa. La pochette de l’album ne fait pas davantage preuve d’originalité. Sony et Decca, mêmes graphistes ? 

Commentaires

VOUS AIMEZ NOUS LIRE… SOUTENEZ-NOUS

Vous pouvez nous aider à garder un contenu de qualité et à nous développer. Partagez notre site et n’hésitez pas à faire un don.
Quel que soit le montant que vous donnez, nous vous remercions énormément et nous considérons cela comme un réel encouragement à poursuivre notre démarche.
>

Infos sur l’œuvre

Détails

>

Nos derniers podcasts

Nos derniers swags

Les dernières interviews

Les derniers dossiers

Zapping

Vous pourriez être intéressé par :

[themoneytizer id="121707-28"]