La 3e Scène, machine à clichés

Par Laurent Bury | jeu 30 Mars 2017 | Imprimer

Nouvel opus présenté par la 3e Scène de l’Opéra de Paris, Médée, court métrage réalisé par Mikael Buch, porte sur l’art lyrique, ce qui n’est pas si souvent le cas. On craint d’abord le pire, car tout le début du film colporte de tels clichés qu’il aurait peut-être été plus simple de diffuser le fameux moment d’Intouchables où Omar Sy accompagne François Cluzet à une représentation wagnérienne. « Tu sais, c’est pas gratuit, les places d’opéra », assène Nathalie Baye (surtout en première catégorie à Garnier). Bien sûr, on mentionne le nom de Maria Callas. Bien sûr, on s’endort à l’opéra, et pas seulement le héros, interprété par Vincent Dedienne, mais aussi un monsieur assis devant lui. Heureusement, le film s’achève par une série de gros plans sur les visages captivés des deux protagonistes, manifestement bouleversés par le spectacle auquel ils viennent d’assister. On ne sort pourtant pas tout à fait des clichés, car ce n’est pas exactement Médée que cette mère emmène son fils voir, mais Medea que propose la bande-son : n’y avait-il vraiment aucune version originale française disponible ? Fallait-il se rabattre sur la traduction italienne, officiellement dans l'enregistrement dirigé par Lamberto Gardelli chez Hungaroton, avec Sylvia Sass dans le rôle-titre ? Enfin, c’est bien connu, l’opéra, on n’y comprend jamais rien puisque c’est toujours chanté en langue étrangère…

 

VOUS AIMEZ NOUS LIRE…

… vous pouvez nous épauler. Depuis sa création en 1999, forumopera.com est un magazine en ligne gratuit et tient à le rester. L’information que nous délivrons quotidiennement a pour objectif premier de promouvoir l’opéra auprès du plus grand nombre. La rendre payante en limiterait l'accès, a contrario de cet objectif. Nous nous y refusons. Aujourd’hui, nous tenons à réserver nos rares espaces publicitaires à des opérateurs culturels qualitatifs. Notre taux d’audience, lui, est en hausse régulière avoisinant les 160.000 lecteurs par mois. Pour nous permettre de nouveaux développements, de nouvelles audaces – bref, un site encore plus axé vers les désirs de ses lecteurs – votre soutien est nécessaire. Si vous aimez Forumopera.com, n’hésitez pas à faire un don, même modeste.