La mémoire d’Henri Dutilleux salie par la Mairie de Paris

Par Christophe Rizoud | mar 17 Mars 2015 | Imprimer

Né à Angers en 1916, mort à Paris en 2013, Henri Dutilleux est, de l’avis de tous les mélomanes, considéré comme un des plus grands compositeurs français du XXe siècle. De l’avis de tous, sauf de la Mairie de Paris qui vient de refuser la pose officielle d'une plaque à l'endroit de l'immeuble qu'il a longtemps habité, sur l'Ile Saint-Louis. Si l’on en croit Etienne Kippelen, compositeur, musicologue et lauréat du Concours Dutilleux en 2012, lors de l’examen de la demande d’apposition par le conseil d’arrondissement le 2 mars dernier, « M. Christophe Girard, Maire du 4e arrondissement, et Mme Karen Taïeb, Conseillère de Paris, ont accusé le compositeur en des termes peu mesurés de graves faits de collaboration ». L’accusation, motivée par la réalisation en 1941 d'une musique d'un film de propagande vantant les mérites du sportif et de l'ouvrier-modèle selon Vichy, est contredite par l’adhésion d’Henri Dutilleux dès 1942 au Front national des musiciens, et au-delà par « l’engagement humaniste et universaliste » de celui qui composa dans la clandestinité – Etienne Kippelen le rappelle – la Geôle, sur un sonnet de Jean Cassou, poète résistant alors emprisonné à Toulouse. L’œuvre fut créée quelques mois après la Libération de Paris. Si, comme nous, l'entreprise de calomnie menée par la Mairie de Paris vous indigne, signez la pétition en ligne.  

 

VOUS AIMEZ NOUS LIRE…

… vous pouvez nous épauler. Depuis sa création en 1999, forumopera.com est un magazine en ligne gratuit et tient à le rester. L’information que nous délivrons quotidiennement a pour objectif premier de promouvoir l’opéra auprès du plus grand nombre. La rendre payante en limiterait l'accès, a contrario de cet objectif. Nous nous y refusons. Aujourd’hui, nous tenons à réserver nos rares espaces publicitaires à des opérateurs culturels qualitatifs. Notre taux d’audience, lui, est en hausse régulière avoisinant les 160.000 lecteurs par mois. Pour nous permettre de nouveaux développements, de nouvelles audaces – bref, un site encore plus axé vers les désirs de ses lecteurs – votre soutien est nécessaire. Si vous aimez Forumopera.com, n’hésitez pas à faire un don, même modeste.