La vie trépidante de Valery Gergiev

Par Christophe Rizoud | ven 22 Janvier 2010 | Imprimer
Infatigable Valery Gergiev, en dehors de sa patrie le plus clair de son temps, une fois à Paris, une autre à New York et encore ailleurs, à la tête des forces de son théâtre, le Mariinsky, mais aussi d’autres phalanges prestigieuses comme le London Symphony Orchestra. Incarnation de l’âme russe selon certains, diable d’homme en tout cas et figure incontournable du paysage musical et lyrique actuel, Alan Miller l’a suivi, caméra au poing, pour tenter de percer son secret. Ce qui nous donne You cannot start without me un portrait filmé en bonne compagnie – Renée Fleming, Anna Netrebko, Dmitri Hvorostovsky – produit par Bel Air Classiques dont le nouveau site Web, www.belairclassiques.com, permet d’apprécier quelques extraits. Christophe Rizoud

 

VOUS AIMEZ NOUS LIRE…

… vous pouvez nous épauler. Depuis sa création en 1999, forumopera.com est un magazine en ligne gratuit et tient à le rester. L’information que nous délivrons quotidiennement a pour objectif premier de promouvoir l’opéra auprès du plus grand nombre. La rendre payante en limiterait l'accès, a contrario de cet objectif. Nous nous y refusons. Aujourd’hui, nous tenons à réserver nos rares espaces publicitaires à des opérateurs culturels qualitatifs. Notre taux d’audience, lui, est en hausse régulière avoisinant les 160.000 lecteurs par mois. Pour nous permettre de nouveaux développements, de nouvelles audaces – bref, un site encore plus axé vers les désirs de ses lecteurs – votre soutien est nécessaire. Si vous aimez Forumopera.com, n’hésitez pas à faire un don, même modeste.

Partager