L'Ave Maria de Caccini, symbole de paix et fraternité

Par Christophe Rizoud | ven 05 Avril 2019 | Imprimer

Né le 8 octobre 1551 à Tivoli et mort le 10 décembre 1618 à Florence, Giulio Caccini demeure connu du grand public par une œuvre qu’il n’aurait pas composée lui-même : l’Ave Maria. Qu’elle ait été écrite par le compositeur lui-même, par un de ses élèves ou qu’il s’agisse d’une supercherie musicale, la partition dirigée par Jean-Claude Casadesus à la tête de l'Orchestre, des chœurs du Philharmonique du Maroc, de la pianiste Dîna Bensaid et de trois chanteurs de trois confessions religieuses différentes (Caroline Casadesus, Smahi El Harati et Françoise Atlan) a pris valeur de symbole lors de la visite du Pape François au Maroc la semaine dernière. Son interprétation en présence de sa Sainteté et du roi du Maroc Mohammed VI a porté un message de paix et de fraternité nécessaire à nos temps agités.  

 

VOUS AIMEZ NOUS LIRE…

… vous pouvez nous épauler. Depuis sa création en 1999, forumopera.com est un magazine en ligne gratuit et tient à le rester. L’information que nous délivrons quotidiennement a pour objectif premier de promouvoir l’opéra auprès du plus grand nombre. La rendre payante en limiterait l'accès, a contrario de cet objectif. Nous nous y refusons. Aujourd’hui, nous tenons à réserver nos rares espaces publicitaires à des opérateurs culturels qualitatifs. Notre taux d’audience, lui, est en hausse régulière avoisinant les 160.000 lecteurs par mois. Pour nous permettre de nouveaux développements, de nouvelles audaces – bref, un site encore plus axé vers les désirs de ses lecteurs – votre soutien est nécessaire. Si vous aimez Forumopera.com, n’hésitez pas à faire un don, même modeste.