Le Farfadet par LFP, à ne pas manquer

Par Laurent Bury | ven 08 Avril 2016 | Imprimer

Les Frivolités Parisiennes ont décidément l’art de dénicher des partitions dont on ne peut pas s’expliquer qu’elles soient restées dans l’oubli pendant un siècle et demi : après Le Guitarrero d’Halévy l’an dernier, Don César de Bazan de Massenet il y a deux mois, voici Le Farfadet d’Adolphe Adam, opéra-comique créé en 1852 et remanié en 1874, sur un livret d’Eugène de Planard, auquel on doit aussi Le Pré aux clercs de Hérold et Le Caïd d’Ambroise Thomas. Partition exquise, presque exclusivement constituée de duos et d’ensembles, sans grande difficulté vocale : les jeunes artistes des Paris Frivoles, l’académie crée par LFP, tirent bien leur épingle du jeu, surtout la soprano Armelle Marq et la mezzo Aline Quentin. Non, le plus difficile reste de redonner vie à ce répertoire en évitant toute nunucherie, et c’est exactement ce que réussit la mise en scène de Pascal Neyron, en secouant toute la poussière accumulée par les ans pour jouer l’œuvre comme si elle venait d’être écrite. Impertinence ô combien salutaire, qui nous vaut un spectacle enlevé, dirigé par un Nicolas Simon attentif aux filiations rossinienne et mozartienne de cette musique. Deuxième et dernière représentation annoncée pour l’instant : le 13 avril, 20h, au Théâtre Trévise à Paris.

 

VOUS AIMEZ NOUS LIRE…

… vous pouvez nous épauler. Depuis sa création en 1999, forumopera.com est un magazine en ligne gratuit et tient à le rester. L’information que nous délivrons quotidiennement a pour objectif premier de promouvoir l’opéra auprès du plus grand nombre. La rendre payante en limiterait l'accès, a contrario de cet objectif. Nous nous y refusons. Aujourd’hui, nous tenons à réserver nos rares espaces publicitaires à des opérateurs culturels qualitatifs. Notre taux d’audience, lui, est en hausse régulière avoisinant les 160.000 lecteurs par mois. Pour nous permettre de nouveaux développements, de nouvelles audaces – bref, un site encore plus axé vers les désirs de ses lecteurs – votre soutien est nécessaire. Si vous aimez Forumopera.com, n’hésitez pas à faire un don, même modeste.