Le Grand-Théâtre de Bordeaux à livre ouvert

Par Christophe Rizoud | mer 04 Janvier 2012 | Imprimer

 
On doit à deux collaborateurs de l'Opéra de Bordeaux, Laurent Croizier et Luc Bourrousse, l'ouvrage que son Grand-Théâtre attendait et méritait. L'incendie qui fut fatal à la première salle de spectacle girondine en 1755, eut la bonne idée d'épargner le bâtiment suivant édifié par Victor Louis entre 1773 et 1780, faisant de ce chef-d’œuvre d'architecture néo-classique une des plus anciennes maisons d'opéra au Monde. Le Grand-Théâtre n'en a pas moins subi son lot de vicissitudes : il perdit en 1820 sa deuxième salle de concert, victime de l'évolution des mœurs ; il servit d'Assemblée nationale durant la Commune et fut plusieurs fois restauré (il ne récupéra qu'en 1989 les couleurs de la royauté qui étaient les siennes à l'origine : le bleu, le blanc et l'or). Son grand escalier servit de modèle à Garnier pour l'Opéra de Paris et Massenet y dirigea lui-même la création locale du Cid et d'Esclarmonde. Voilà piochées au hasard quelques bribes d'une épopée que ce guide de visite, tout à la fois pratique, historique et touristique relate avec érudition et force illustrations. Les photographies, signées pour l'essentiel par Jacques Péré, participent en effet à l'enchantement de la lecture car, ainsi que le soulignent les auteurs, l’une des particularités du Grand-Théâtre de Bordeaux c’est qu’« avant même le lever de rideau, la luxuriance du décor invite déjà au spectacle ». Christophe Rizoud
 
Laurent Croizier, Luc Bourrousse : Le Grand-Théâtre de Bordeaux, publié en trois versions (français, anglais, espagnol), 14X22 cm, 80 pages, 12€, collection "Les Guides de l'Aquitaine", Le Festin (plus d'informations).
 
 

 

VOUS AIMEZ NOUS LIRE…

… vous pouvez nous épauler. Depuis sa création en 1999, forumopera.com est un magazine en ligne gratuit et tient à le rester. L’information que nous délivrons quotidiennement a pour objectif premier de promouvoir l’opéra auprès du plus grand nombre. La rendre payante en limiterait l'accès, a contrario de cet objectif. Nous nous y refusons. Aujourd’hui, nous tenons à réserver nos rares espaces publicitaires à des opérateurs culturels qualitatifs. Notre taux d’audience, lui, est en hausse régulière avoisinant les 160.000 lecteurs par mois. Pour nous permettre de nouveaux développements, de nouvelles audaces – bref, un site encore plus axé vers les désirs de ses lecteurs – votre soutien est nécessaire. Si vous aimez Forumopera.com, n’hésitez pas à faire un don, même modeste.

Partager