Forum Opéra

Le Miserere de Hasse : une œuvre rare dans un lieu historique

Partager sur :
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest
Partager sur whatsapp
Partager sur email
Partager sur print
Brève
27 novembre 2016
Le Miserere de Hasse : une œuvre rare dans un lieu historique

Infos sur l’œuvre

Détails

Pour clôturer le Festival des Heures qui avait débuté par des chants grégoriens et de la musique médiévale à la Cathédrale Notre-Dame de Paris le 17 novembre, on a pu entendre, le samedi 19 au Collège des Bernardins la violoncelliste Ophélie Gaillard et son ensemble Pulcinella en partenariat avec la chef Sofi Jeannin à la tête de la Maîtrise de Radio France. Sous la conduite de ces deux artistes, les instrumentistes et les voix fraîches de ces très jeunes chanteurs ont fait résonner la somptueuse nef du Collège des Bernardins d’un chant lumineux  avec deux grandes œuvres composées à Venise vers 1730. Précédé de sa Fuga et adagio en sol mineur, on avait la chance d’entendre le  Miserere en ut mineur de Hasse — compositeur allemand le plus fameux de son époque pour ses opéras d’après Métastase. À noter tout particulièrement son « Libera me » vigoureux et fervent. En seconde partie : le Concerto pour violoncelle RV 424 de Vivaldi ainsi que son Magnificat dont le « Gloria » a été donné en bis… Un concert euphorisant enregistré par France Musique.

Commentaires

VOUS AIMEZ NOUS LIRE… SOUTENEZ-NOUS

Vous pouvez nous aider à garder un contenu de qualité et à nous développer. Partagez notre site et n’hésitez pas à faire un don.
Quel que soit le montant que vous donnez, nous vous remercions énormément et nous considérons cela comme un réel encouragement à poursuivre notre démarche.
Sofi Jeannin © DR

Infos sur l’œuvre

Détails

Nos derniers podcasts

Nos derniers swags

« Par Toutatis », tout sur Atys !
LivreSWAG

Les dernières interviews

Les derniers dossiers

Dossier

Zapping

Vous pourriez être intéressé par :

[themoneytizer id="121707-28"]