Forum Opéra

Le Rêve dans le pavillon rouge, encore un opéra sino-américain

Partager sur :
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest
Partager sur whatsapp
Partager sur email
Partager sur print
Brève
9 septembre 2016
Le Rêve dans le pavillon rouge, encore un opéra sino-américain

Infos sur l’œuvre

Détails

Apparemment, le mélomane américain aime les opéras contemporains situés en Chine, même si le résultat est très loin de Nixon in China. Demain 10 septembre, l’Opéra de San Francisco proposera en création mondiale Dream of the Red Chamber, d’après un classique de la littérature chinoise. La partition en est due à Bright Sheng, compositeur qui se déclare « 100% chinois, 100% américain », le livret (en anglais) a été établi par le dramaturge sino-américain David Henry Hwang, la mise en scène a été confiée à un homme de théâtre chinois, Stan Lai, et les décors et costumes seront l’œuvre de Tim Yip, oscarisé pour son travail sur le film Tigre et dragon. Autrement dit, il semble bien que San Francisco ait voulu imiter la recette employée par le Met pour The First Emperor, opéra de Tan Dun monté par Zhang Yimou en 2006. Sauf que la musique risque de lorgner beaucoup plus vers le néo-Puccini très en vogue outre-Atlantique, et qu’à New York, il y avait Placido Domingo en tête de distribution… Enfin, il y aura quand même dans les principaux rôles le ténor Yijie Shi, bien connu des rossiniens pour ses prestations au festival de Pesaro, et la contralto Qiulin Zhang, l’Erda du dernier Ring de l’Opéra de Paris. Et si vous manquez les six représentations données à San Francisco, rassurez-vous : vous pourrez aussi voir Dream of the Red Chamber en février-mars 2017, dans le cadre du Hong Kong Arts Festival.

Commentaires

VOUS AIMEZ NOUS LIRE… SOUTENEZ-NOUS

Vous pouvez nous aider à garder un contenu de qualité et à nous développer. Partagez notre site et n’hésitez pas à faire un don.
Quel que soit le montant que vous donnez, nous vous remercions énormément et nous considérons cela comme un réel encouragement à poursuivre notre démarche.
>
© DR

Infos sur l’œuvre

Détails

>

Nos derniers podcasts

Nos derniers swags

Les dernières interviews

Les derniers dossiers

Zapping

Vous pourriez être intéressé par :

Disparu subitement à l’âge de 64 ans, le journaliste, musicologue et romancier Benoit Duteurtre laisse le monde de la musique classique orphelin.
Brève
[themoneytizer id="121707-28"]