Forum Opéra

Les Contes d’Hoffmann à Dijon : objet théâtral inattendu ?

Partager sur :
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest
Partager sur whatsapp
Partager sur email
Partager sur print
Brève
23 novembre 2017
Les Contes d’Hoffmann à Dijon : objet théâtral inattendu ?

Infos sur l’œuvre

Détails

La nouvelle production des Contes d’Hoffmann à l’Opéra de Dijon risque de faire couler beaucoup d’encre et d’alimenter les controverses. Mikaël Serre, le metteur en scène dont l’activité musicale se résume pour l’essentiel à une longue collaboration avec des groupes de musiques dites actuelles, propose « de créer un objet théâtral inattendu et excitant. Autour de la musique d’Offenbach [sont convoquées] compositions nouvelles, créations sonores, créations vidéo et théâtre », Décomposition-recomposition, donc du livret et de la partition vraisemblablement. Le sous-titre de cette production ne cesse de poser question : « Laissez-moi hurler et gémir et ramper comme une bête », citation d’Aurore de Nietzsche, auquel se réfère le metteur en scène, tout comme au sulfureux Houellebecq. A découvrir sans préjugés du 14 au 23 décembre 2017 (plus d’informations).

 

 

Commentaires

VOUS AIMEZ NOUS LIRE… SOUTENEZ-NOUS

Vous pouvez nous aider à garder un contenu de qualité et à nous développer. Partagez notre site et n’hésitez pas à faire un don.
Quel que soit le montant que vous donnez, nous vous remercions énormément et nous considérons cela comme un réel encouragement à poursuivre notre démarche.

Infos sur l’œuvre

Détails

Nos derniers podcasts

Nos derniers swags

« Par Toutatis », tout sur Atys !
LivreSWAG

Les dernières interviews

Les derniers dossiers

Dossier

Zapping

Vous pourriez être intéressé par :

[themoneytizer id="121707-28"]