Lili Boulanger, le retour se confirme

Par Laurent Bury | mar 25 Novembre 2014 | Imprimer

En 1913, elle était titulaire à 19 ans d’un Premier Grand Prix de Rome, récompense qui n’avait jusque-là jamais été attribuée à une femme. Cinq ans après, elle mourait de tuberculose intestinale. Longtemps, sa mémoire fut entretenue par son illustre sœur, Nadia. Et depuis quelques années, tout un faisceau de signes portent à espérer que Lili Boulanger est enfin reconnue comme un très grand compositeur. En octobre 2013, on donnait à Rouen sa cantate Faust et Hélène. En décembre de la même année, l’amphithéâtre de l’Opéra Bastille lui rendait un vibrant hommage (voir brève). Tout récemment, Stéphanie d’Oustrac a inclus dans son disque de mélodies françaises trois extraits du cycle Clairières dans le ciel (1906). Et du 19 décembre au 10 janvier, on pourra prochainement applaudir cette même cantate en version scénique. Pas en France, mais en Suède : dans le cadre des commémorations de la Grande Guerre, l’Opéra de Malmö a décidé de monter Faust et Hélène qui, après sa création en concert à Paris, avait été mise en scène par Raoul Gunsbourg à Monte-Carlo en 1924. Six instrumentistes au lieu d’un grand orchestre, un livret traduit en suédois… Malgré tout, voilà une initiative intéressante qui donnera peut-être des idées à d’autres théâtres. Et qui sait, peut-être un compositeur intrépide s’attaquera-t-il un jour à compléter l’opéra qu’elle avait pratiquement achevé, mais dont la partition est en grande partie perdue, d’après La Princesse Maleine de Maeterlinck.

 

VOUS AIMEZ NOUS LIRE…

… vous pouvez nous épauler. Depuis sa création en 1999, forumopera.com est un magazine en ligne gratuit et tient à le rester. L’information que nous délivrons quotidiennement a pour objectif premier de promouvoir l’opéra auprès du plus grand nombre. La rendre payante en limiterait l'accès, a contrario de cet objectif. Nous nous y refusons. Aujourd’hui, nous tenons à réserver nos rares espaces publicitaires à des opérateurs culturels qualitatifs. Notre taux d’audience, lui, est en hausse régulière avoisinant les 160.000 lecteurs par mois. Pour nous permettre de nouveaux développements, de nouvelles audaces – bref, un site encore plus axé vers les désirs de ses lecteurs – votre soutien est nécessaire. Si vous aimez Forumopera.com, n’hésitez pas à faire un don, même modeste.