Michele Varriale, l'Italien qui se prend pour Mozart

Par Laurent Bury | lun 25 Novembre 2013 | Imprimer
-
Sur des livrets anciens, faisons des opéras nouveaux : telle semble être la devise du pianiste et compositeur Michele Varriale, dont le Teatro Donizetti de Bergame a créé le 24 novembre La finta semplice, composée en 2003 sur le livret utilisé par un Mozart de douze ans en 1769, celui-là même qui avait été élaboré par Marco Coltellini d’après le texte que Goldoni avait écrit pour le compositeur napolitain Salvatore Perillo en 1764. Et comme si cela ne suffisait pas, Varriale a aussi composé une Scuola degli amanti, allusion évidente au sous-titre de Cosi fan tutte… Par ailleurs, et en toute modestie, Varriale compare son attitude à celle de Richard Strauss pour Le Chevalier à la rose, en déclarant être resté fidèle à lui-même bien que l’esprit de Mozart ait toujours été présent. Il annonce une partition qui inclut des références aux styles de Mozart, Rossini, Puccini et Prokofiev, tout en s’appuyant sur des matériaux délibérément disparates : mélodies populaires et Mozart, Puccini et Rossini, Aubert et Bernstein, Korngold et les comédies musicales filmées… [Laurent Bury]
La finta semplice de Michele Varriale, opera buffa en deux actes pour sept voix, chœur et orchestre, Teatro Donizetti, dimanche 24 novembre à 15h30, mise en scène de Paolo Andreoni, orchestre du conservatoire de Bergame dirigé par Paolo Belloli

 

VOUS AIMEZ NOUS LIRE…

… vous pouvez nous épauler. Depuis sa création en 1999, forumopera.com est un magazine en ligne gratuit et tient à le rester. L’information que nous délivrons quotidiennement a pour objectif premier de promouvoir l’opéra auprès du plus grand nombre. La rendre payante en limiterait l'accès, a contrario de cet objectif. Nous nous y refusons. Aujourd’hui, nous tenons à réserver nos rares espaces publicitaires à des opérateurs culturels qualitatifs. Notre taux d’audience, lui, est en hausse régulière avoisinant les 160.000 lecteurs par mois. Pour nous permettre de nouveaux développements, de nouvelles audaces – bref, un site encore plus axé vers les désirs de ses lecteurs – votre soutien est nécessaire. Si vous aimez Forumopera.com, n’hésitez pas à faire un don, même modeste.

Partager