Nice Classic Live, une invitation au voyage

Par La Rédaction | mer 16 Juin 2021 | Imprimer

Envisagé comme une invitation au voyage, le festival Nice Classic Live du 19 juillet au 15 août réserve une place priviligée aux jeunes talents. Il n'en accueillera pas moins plusieurs artistes confirmés, tels Delphine Haidan et Laurent Naouri dans Des Knaben Wunderhorn de Mahler (le 27 juillet) ou Natalie Dessay, accompagnée par Philippe Cassard dans un récital intitulé « Paroles de femmes » autour des compositrices (le 28 juillet). Voir ci-dessous la lettre de Marie-Joseph Jude ; plus d'informations à venir sur niceclassiclive.com


L’été dernier, nous avons eu la chance de nous retrouver, public et artistes, après une période inédite de longues semaines d’arrêt. Comment imaginer les déconvenues qu’allaient nous réserver les mois à venir...
Nous allons à présent tout faire pour fêter nos retrouvailles, après de longs mois de silence, conscients du bonheur de pouvoir partager à nouveau la musique !

Avec optimisme, nous avons construit cette programmation comme un voyage à faire ensemble : la musique a le pouvoir de nous transporter, de l’Autriche du 18ème siècle aux cabarets new yorkais, à la France des années folles…
Cette année marque les 50 ans de la disparition de Stravinsky, les 100 ans de celle de Camille Saint-Saëns, et le centenaire de la naissance de Piazzolla. Nous les célèbrerons, mais Bach, Mozart, Chopin, Mahler, Bartok, Bizet, Ravel, Debussy seront bien sûr toujours présents : pour les faire vivre, j’aurai la chance d’être entourée, comme chaque été, de l’équipe prestigieuse d’artistes venus enseigner à l’Académie Internationale d’Été de Nice, que je remercie du fond du cœur pour leur présence fidèle : 54 musiciens venus de tous horizons que je vous invite à retrouver tout au long de « Mon été à Nice ».

Nous aurons le privilège d’accueillir Natalie Dessay pour un récital avec son complice Philippe Cassard, l’Orchestre du CRR de Nice dirigé par Thierry Muller pour une soirée de chansons extraites de comédies musicales interprétées par Neima Naouri.
L’orchestre Philharmonique de Nice donnera une soirée exceptionnelle, avec Laurent Petitgirard, chef d’orchestre et compositeur, dans un programme réunissant son concerto pour flûte et harpe, mais aussi Bizet, Ravel et St Saëns, avec en solistes Marie-Pierre Langlamet, Vincent Lucas et Gilles Apap.
Le festival se terminera par de belles soirées de jazz, avec entre autres Pierre Bertrand, Thomas Encoh et Vassilena Serafimova.

La grande nouveauté de cette édition sera surtout la place que nous avons souhaité donner aux jeunes artistes.
Nouveaux talents empêchés de se produire depuis un an, les jeunes musiciens ont grandement souffert de cette crise. Ces années charnières déterminent pourtant souvent le chemin de leur carrière : c’est donc une des missions essentielles de l’Académie que de leur offrir l’accès à la scène et au public.

Comme lors de la dernière édition, la Ville de Nice nous ouvrira les portes des jardins des arènes de Cimiez, havre de paix, où sera montée spécialement pour « Mon été à Nice » la Scène Matisse dont la vue sur la ville et la mer est déjà une invitation au voyage

Marie-Josèphe JUDE
Directrice artistique du Nice Classic Live, Pianiste concertiste et Professeure au CNSMD de Paris, Présidente de l’Académie Internationale d’Eté de Nice

 

VOUS AIMEZ NOUS LIRE…

… vous pouvez nous épauler. Depuis sa création en 1999, forumopera.com est un magazine en ligne gratuit et tient à le rester. L’information que nous délivrons quotidiennement a pour objectif premier de promouvoir l’opéra auprès du plus grand nombre. La rendre payante en limiterait l'accès, a contrario de cet objectif. Nous nous y refusons. Aujourd’hui, nous tenons à réserver nos rares espaces publicitaires à des opérateurs culturels qualitatifs. Notre taux d’audience, lui, est en hausse régulière avoisinant les 160.000 lecteurs par mois. Pour nous permettre de nouveaux développements, de nouvelles audaces – bref, un site encore plus axé vers les désirs de ses lecteurs – votre soutien est nécessaire. Si vous aimez Forumopera.com, n’hésitez pas à faire un don, même modeste.

Partager