« Opéra en un acte » fait son cirque au Ranelagh

Par Christophe Rizoud | mer 08 Mars 2017 | Imprimer

Comment réduire en un seul acte un opéra qui en comporte deux et dans le même temps diviser par trois sa durée sans en perdre ni l'esprit, ni la substantifique moelle musicale ? Tel est le défi qu'ont relevé Isabelle du Boucher et Annie Paradis au Théâtre Ranelagh samedi et mardi dernier, 3 et 7 mars. Transposée dans l'univers du cirque, leur adaptation du Barbier de Séville répond à toutes les contraintes imposées par le festival « Opéra en un acte » tout en préservant le caractère joyeux et pétillant de l'ouvrage. L'ensemble est mené tambour battant par Philippe Brocard qui dans le rôle de Figaro, tire les cordes vocales et scéniques du spectacle aux côtés de Pascale Sicaud Beauchesnais (Rosine), Alexander Swan (Almaviva), Jean Vendassi (Bartolo) et Baptiste Jore (Basilio) avec au piano, Maxime Neyret. Seul hic, la série de représentations étant achevée, il est trop tard pour acheter son billet. À défaut, restent dans le cadre de ce judicieux festival, toujours au Théâtre Ranelagh, La serva padrona (21 et 26 mars), L’enfant et les sortilèges (28 mars et 30 avril) et surtout deux œuvres d’illustres compositeurs rarement jouées : Le Docteur Miracle de Bizet (14 et 19 mars) et Bagatelle d’Offenbach (12 mars et 18 avril). Plus d’informations sur www.theatre-ranelagh.com ou www.operadujour.com.

 

VOUS AIMEZ NOUS LIRE…

… vous pouvez nous épauler. Depuis sa création en 1999, forumopera.com est un magazine en ligne gratuit et tient à le rester. L’information que nous délivrons quotidiennement a pour objectif premier de promouvoir l’opéra auprès du plus grand nombre. La rendre payante en limiterait l'accès, a contrario de cet objectif. Nous nous y refusons. Aujourd’hui, nous tenons à réserver nos rares espaces publicitaires à des opérateurs culturels qualitatifs. Notre taux d’audience, lui, est en hausse régulière avoisinant les 160.000 lecteurs par mois. Pour nous permettre de nouveaux développements, de nouvelles audaces – bref, un site encore plus axé vers les désirs de ses lecteurs – votre soutien est nécessaire. Si vous aimez Forumopera.com, n’hésitez pas à faire un don, même modeste.