Orsay réhabilite le Second Empire (et sa musique)

Par Christophe Rizoud | mer 10 Août 2016 | Imprimer

Injustement déconsidéré – à cause de Victor Hugo qui surnommait Napoléon III, « le petit » ? –, le Second Empire (1852-1870) est une des périodes les plus fastueuses  de l’Histoire de France. Paris, dénommée aujourd’hui « Decauxville » depuis que la société Decaux semble seule investie de son aménagement urbain, reste par son architecture profondément marquée par Haussmann auquel l'Empereur avait confié la mission de l'assainir et de l’embellir. Les kiosques dessinés par l’architecte Gabriel Davioud que la municipalité s’apprête à rayer du paysage parisien datent d’ailleurs de 1857. Gounod, Offenbach, Meyerbeer mais aussi Verdi (Don Carlo) et Wagner (Tannhaüser) témoignent de l'intensité de la vie lyrique dans la capitale française à cette époque. A l'occasion de ses 30 ans, le Musée d’Orsay a décidé de braquer ses projecteurs sur cet âge d’or, du 27 septembre au 16 janvier, au travers d’une exposition intitulée « Spectaculaire Second Empire » qui sera accompagnée d’une quarantaine d’événements, notamment musicaux.

Les festivités seront lancées par Un dîner avec Jacques, compilation d’extraits d’œuvres peu connues de Jacques Offenbach, réalisée en partenariat avec l'Opéra Comique, mise en scène par Gilles Rico, dirigée par Julien Leroy à la tête des Frivolités Parisiennes et interprétée notamment par Vannina Santoni, Jean-Sébastien Bou et Yann Beuron. Cinq opéras filmés, représentatifs du genre « grand opéra » qui connut alors son apogée, seront diffusés les week-ends du 5 au 27 novembre. Les plus jeunes seront conviés le 10 décembre à un spectacle intitulé « Offenbach et compagnie ». Trois récitals compléteront la programmation lyrique, un à l’heure du déjeuner avec Chiara  Skerath le mardi 6 décembre et deux en soirée, le 20 octobre avec Marie-Nicole Lemieux et le 17 novembre avec Karines Deshayes et Delphine Haidan. Plus d’informations sur le site du Musée d’Orsay.   

 

VOUS AIMEZ NOUS LIRE…

… vous pouvez nous épauler. Depuis sa création en 1999, forumopera.com est un magazine en ligne gratuit et tient à le rester. L’information que nous délivrons quotidiennement a pour objectif premier de promouvoir l’opéra auprès du plus grand nombre. La rendre payante en limiterait l'accès, a contrario de cet objectif. Nous nous y refusons. Aujourd’hui, nous tenons à réserver nos rares espaces publicitaires à des opérateurs culturels qualitatifs. Notre taux d’audience, lui, est en hausse régulière avoisinant les 160.000 lecteurs par mois. Pour nous permettre de nouveaux développements, de nouvelles audaces – bref, un site encore plus axé vers les désirs de ses lecteurs – votre soutien est nécessaire. Si vous aimez Forumopera.com, n’hésitez pas à faire un don, même modeste.