Pas de balançoire pour les chanteuses enceintes (comme Julie Fuchs)

Par Laurent Bury | mar 24 Avril 2018 | Imprimer

Vendredi, Julie Fuchs annonçait son renvoi pour cause de grossesse. L’Opéra de Hambourg a également publié un communiqué pour expliquer la décision de ne pas laisser la soprano française interpréter le rôle de Pamina, qui sera confié à Olga Kulchynska : « Nous regrettons de ne pas être en mesure d'accorder le rôle de Pamina à la soprano Julie Fuchs. De nombreuses scènes demandent des efforts physiques dans cette production de La Flûte enchantée, y compris des scènes de vol aérien qui sont interdites en principe pour des femmes enceintes ». Tillman Wiegand, directeur artistique de l’établissement, a ajouté : « Les textes juridiques pour la protection des futures mamans sont clairs, et nous ne prendrons jamais le moindre risque qui pourrait compromettre leur santé ». La bande annonce ci-dessous montre que Pamina doit en effet, à divers moments, être suspendue à plusieurs mètres au-dessus de la scène. Cependant, n’est-il pas étrange que le danger en question vienne seulement d'être découvert – par la chanteuse comme par le théâtre – alors que la production a été créée en septembre 2016 ? Julie Fuchs a annoncé sa grossesse au public le 14 avril, mais elle était sans doute déjà au courant depuis quelque temps, puisqu'elle en est à son quatrième mois. Par ailleurs, la décision d’écarter notre compatriote n'est probablement pas le fait de la metteuse en scène Jette Steckel : puisque sa production a été reprise dès le 24 novembre 2017, elle n’est sans doute pas revenue spécialement pour les trois ultimes représentations de la saison, celles auxquelles participe Julie Fuchs. Y aurait-il dans cette affaire des éléments manquants qui empêchent de bien en saisir les tenants et aboutissants ?

 

VOUS AIMEZ NOUS LIRE…

… vous pouvez nous épauler. Depuis sa création en 1999, forumopera.com est un magazine en ligne gratuit et tient à le rester. L’information que nous délivrons quotidiennement a pour objectif premier de promouvoir l’opéra auprès du plus grand nombre. La rendre payante en limiterait l'accès, a contrario de cet objectif. Nous nous y refusons. Aujourd’hui, nous tenons à réserver nos rares espaces publicitaires à des opérateurs culturels qualitatifs. Notre taux d’audience, lui, est en hausse régulière avoisinant les 160.000 lecteurs par mois. Pour nous permettre de nouveaux développements, de nouvelles audaces – bref, un site encore plus axé vers les désirs de ses lecteurs – votre soutien est nécessaire. Si vous aimez Forumopera.com, n’hésitez pas à faire un don, même modeste.