Rupert Charlesworth, ténor printanier

Par Laurent Bury | ven 16 Décembre 2016 | Imprimer

Pour son premier disque, le ténor britannique Rupert Charlesworth avait choisi d'être nocturne. C'est printanier avant l'heure qu'il revient cette fois, pour un CD qui s'ouvre sur son interprétation de la brève cantate de chambre Der Frühling, l'une des œuvres de Carl Philipp Emanuel Bach auxquelles l'ensemble Café Zimmermann a choisi de se consacrer.  Une Sinfonia, une sonate en trio et une sonatine, voilà l'essentiel d'un programme où le chant représente moins d'un tiers du minutage total. Outre la susdite cantate, on entend le ténor dans quelques airs extrêmement courts. Autant de pièces charmantes mais frustrantes en ce qu'elles laissent à peine le temps d'apprécier la personnalité du compositeur ou celle du chanteur. Espérons que Rupert Charlesworth trouvera davantage à s'exprimer dans The Fairy Queen que dirige Christophe Rousset au Theater an der Wien en janvier prochain.

 

VOUS AIMEZ NOUS LIRE…

… vous pouvez nous épauler. Depuis sa création en 1999, forumopera.com est un magazine en ligne gratuit et tient à le rester. L’information que nous délivrons quotidiennement a pour objectif premier de promouvoir l’opéra auprès du plus grand nombre. La rendre payante en limiterait l'accès, a contrario de cet objectif. Nous nous y refusons. Aujourd’hui, nous tenons à réserver nos rares espaces publicitaires à des opérateurs culturels qualitatifs. Notre taux d’audience, lui, est en hausse régulière avoisinant les 160.000 lecteurs par mois. Pour nous permettre de nouveaux développements, de nouvelles audaces – bref, un site encore plus axé vers les désirs de ses lecteurs – votre soutien est nécessaire. Si vous aimez Forumopera.com, n’hésitez pas à faire un don, même modeste.