Satie, l’exquis sesquicentenaire, à la Philharmonie

Par Laurent Bury | sam 02 Avril 2016 | Imprimer

Si Dieu lui avait prêté vie, Erik Satie aurait cette année cent cinquante ans. La ville d’Arcueil fêtera dignement l’événement en mai-juin prochain, mais en attendant, la Philharmonie de Paris a eu l’excellente idée de présenter, jeudi 31 mars, un spectacle présenté à Aix-en-Provence en 2012 puis donné en tournée à divers endroits. Mis en scène par Jean Bellorini, Correspondance presque complète d’Erik Satie associe textes parlés (des lettres du compositeur, le plus souvent à son frère cadet Conrad, qu’il surnommait « Pouillot ») dits par Jacques Hadjaje, pièces pour piano seul interprétées par Michalis Boliakis et mélodies. En 2012, le baryton Damien Pass était l’élément masculin : lui succède à présent l’excellent Guillaume Andrieux, sans doute plus à l’aise toutefois dans l’absurde lunaire de « L’Omnibus automobile » que dans la vulgarité revendiquée d’ « Allons-y, Chochotte ». On retrouvait en revanche la non moins brillante Léa Trommenschlager, soprano à l’ample voix majestueuse qui lui permet d’assurer les graves de « La Statue de bronze », parfaitement apte à s’encanailler dans les chansons de cabaret, capable de distiller « Je te veux » comme une déclaration d’amour. Espérons que le Don Giovanni que dirigera Mark Minkowski cet été à Drottningholm, dans lequel elle sera Elvire, viendra à Versailles comme Les Noces de Figaro du même cycle Mozart-Da Ponte !

 

VOUS AIMEZ NOUS LIRE…

… vous pouvez nous épauler. Depuis sa création en 1999, forumopera.com est un magazine en ligne gratuit et tient à le rester. L’information que nous délivrons quotidiennement a pour objectif premier de promouvoir l’opéra auprès du plus grand nombre. La rendre payante en limiterait l'accès, a contrario de cet objectif. Nous nous y refusons. Aujourd’hui, nous tenons à réserver nos rares espaces publicitaires à des opérateurs culturels qualitatifs. Notre taux d’audience, lui, est en hausse régulière avoisinant les 160.000 lecteurs par mois. Pour nous permettre de nouveaux développements, de nouvelles audaces – bref, un site encore plus axé vers les désirs de ses lecteurs – votre soutien est nécessaire. Si vous aimez Forumopera.com, n’hésitez pas à faire un don, même modeste.