Un parfum de scandale sur Arte Live Web

Par Christophe Rizoud | mer 26 Décembre 2012 | Imprimer
-
« Rarement une production d'opéra aura tant fait parler d'elle dans le microcosme du public bruxellois… », écrivait Claude Jottrand à propos de La Traviata représentée ce mois-ci à La Monnaie, avant de s’étonner « … le spectacle a-t-il été édulcoré depuis le soir de la première ou aurais-je raté quelque détail particulièrement scabreux, rien de ce que j'ai vu ne m'a paru insurmontable, ni justifier un tel émoi ou une telle montée aux créneaux ». Et notre confrère de conclure qu’un « parfum de scandale masque lâchement les qualités intrinsèques de cette production ». A tort ou à raison ? Libre à chacun désormais de se faire sa propre opinion. Arte Live Web retransmet pendant 170 jours et des brouettes la captation vidéo du spectacle. Que l’on apprécie ou non les élucubrations SM et vaguement pédophiles de la fête chez Flora, l’on ne pourra récuser ni la vérité théâtrale de la mise en scène d’Andrea Breth, ni l'efficacité de la direction d'Adam Fischer, ni l’adéquation vocale de Simona Saturova au rôle de Violetta (à laquelle la perruque donne un faux air de Dominique Lavanant), ni l’ardeur adolescente que sait insuffler Sébastien Guèze au personnage d’Alfredo. Et l’on trouvera là, après la Médée de Cherubini selon Warlikowski, un nouvel exemple de la vivacité de la première scène lyrique belge. [Christophe Rizoud]
 
 

 

VOUS AIMEZ NOUS LIRE…

… vous pouvez nous épauler. Depuis sa création en 1999, forumopera.com est un magazine en ligne gratuit et tient à le rester. L’information que nous délivrons quotidiennement a pour objectif premier de promouvoir l’opéra auprès du plus grand nombre. La rendre payante en limiterait l'accès, a contrario de cet objectif. Nous nous y refusons. Aujourd’hui, nous tenons à réserver nos rares espaces publicitaires à des opérateurs culturels qualitatifs. Notre taux d’audience, lui, est en hausse régulière avoisinant les 160.000 lecteurs par mois. Pour nous permettre de nouveaux développements, de nouvelles audaces – bref, un site encore plus axé vers les désirs de ses lecteurs – votre soutien est nécessaire. Si vous aimez Forumopera.com, n’hésitez pas à faire un don, même modeste.

Partager