Forum Opéra

Félix Fourdrain Songs

Partager sur :
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest
Partager sur whatsapp
Partager sur email
Partager sur print
CD
9 mars 2016
On dit merci à Acte Préalable

Note ForumOpera.com

3

Infos sur l’œuvre

Détails

« Les petites communiantes »

« Alger le soir »

« Le papillon »

« Le long des saules »

« Il neige des fleurs »

« Les abeilles »

« Carnaval »

« Fleurs de paravent »

« Le vieux moulin »

« L’oasis »

« Edelweiss »

« Marins d’Islande »

« Là-bas »

« La belle aux yeux d’amour »

« La dentellière de Bayeux »

« Les mouettes »

« Sainte Dorothée »

« Chevauchée cosaque »

« Chanson norvégienne »

« Lettre d’adieu »

« Noël de neige »

Liliana Górska, mezzo-soprano

Piotr Ejsmont, piano

Enregistré à Gdansk, Académie de musique Moniuszko, en 2013

1 CD Acte Préalable AP0323 – 47’13

Il règne une joyeuse confusion entre les e muets, les é et les è, les syllabes nasalisées ne le sont pas, les voyelles ont parfois d’étranges couleurs… bref, le français qu’on chante sur ce disque est suffisamment exotique pour imposer qu’on se réfère en permanence au livret où figure le texte des poèmes. Et pourtant, ce récital est des plus précieux, car il accomplit un peu du travail colossal dont le label Timpani ne saurait se charger à lui seul. Faute d’être assurée par nos compatriotes, la défense et illustration de la mélodie française se fait en partie grâce à des interprètes étrangers plus ou moins bien équipés pour cette tâche. La mezzo polonaise Liliana Górska possède ainsi une belle voix bien timbrée, aux aigus clairs et au médium riche, mais ce serait lui tresser des lauriers immérités que de passer sous silence ses difficultés avec notre langue. Elle mérite néanmoins mille mercis pour avoir enregistré un disque consacré à Félix Fourdrain chez Acte Préalable. Evidemment, son compatriote Piotr Ejsmont ne rencontre pas les mêmes problèmes, le langage du piano étant plus universel.

Celui qu’il faut remercier surtout, peut-être, c’est Jan A. Jarnicki, né en 1954 à Varsovie, qui semble avoir à cœur de défendre non seulement les compositeurs de son pays, mais aussi tout un répertoire qui risquerait, autrement, de disparaître. Collectionneur de partitions, il a fondé en 1997 un label qu’il a baptisé (par francophilie ?) Acte Préalable et auquel il a donné pour devise cette phrase d’Henryk Sienkiewicz, auteur du roman Quo Vadis ? et prix Nobel de littérature en 1905 : « Afin que les oeuvres humaines accomplies durant les siècles ne se perdent pas dans la nuit de l’oubli, il est bon et juste de maintenir leur mémoire et de la léguer à la postérité ».

Le tour est donc venu de ressusciter la mémoire de Félix Fourdrain (1880-1923). Ici et là, quelques frémissements nous avaient indiqué un regain d’intérêt pour ce compositeur bien méconnu, qui eut le temps de produire beaucoup durant sa trop courte vie. Ici, c’étaient quelques savoureux extraits de sa féerie de 1913 Les Contes de Perrault ; là, c’était sa très orientaliste mélodie « Alger le soir ». Dans ses Impressions d’Orient, Chrystelle Di Marco aurait d’ailleurs pu y adjoindre « L’oasis », mais il faut bien dire que Fourdrain a sacrifié à tous les exotismes à la mode au tournant du siècle, évoquant aussi bien le Japon que la Bretagne ou l’Alsace. Ces compositions délicieusement post-debussyste ne révolutionnent évidemment pas l’histoire de la musique, mais elles donnent encore un peu plus envie de découvrir la production lyrique de Fourdrain, même si son prétendu chef-d’œuvre (Opéra-Comique, 1903) porte le titre peu engageant de La Légende du point d’Argentan

 

Commentaires

VOUS AIMEZ NOUS LIRE… SOUTENEZ-NOUS

Vous pouvez nous aider à garder un contenu de qualité et à nous développer. Partagez notre site et n’hésitez pas à faire un don.
Quel que soit le montant que vous donnez, nous vous remercions énormément et nous considérons cela comme un réel encouragement à poursuivre notre démarche.
51fmvv38t3l

Note ForumOpera.com

3

❤️❤️❤️❤️❤️ : Exceptionnel
❤️❤️❤️❤️🤍 : Supérieur aux attentes
❤️❤️❤️🤍🤍 : Conforme aux attentes
❤️❤️🤍🤍🤍 : Inférieur aux attentes
❤️🤍🤍🤍🤍 : À oublier

Note des lecteurs

()

Votre note

/5 ( avis)

Aucun vote actuellement

Infos sur l’œuvre

Détails

« Les petites communiantes »

« Alger le soir »

« Le papillon »

« Le long des saules »

« Il neige des fleurs »

« Les abeilles »

« Carnaval »

« Fleurs de paravent »

« Le vieux moulin »

« L’oasis »

« Edelweiss »

« Marins d’Islande »

« Là-bas »

« La belle aux yeux d’amour »

« La dentellière de Bayeux »

« Les mouettes »

« Sainte Dorothée »

« Chevauchée cosaque »

« Chanson norvégienne »

« Lettre d’adieu »

« Noël de neige »

Liliana Górska, mezzo-soprano

Piotr Ejsmont, piano

Enregistré à Gdansk, Académie de musique Moniuszko, en 2013

1 CD Acte Préalable AP0323 – 47’13

Nos derniers podcasts

Nos derniers swags

Merci de l’avoir réveillé !
CDSWAG

Les dernières interviews

Les derniers dossiers

Dossier

Zapping

Vous pourriez être intéressé par :

Merci de l’avoir réveillé !
Tassis CHRISTOYANNIS, Véronique GENS, György VASHEGYI
CDSWAG